(vianne) the sun also rises
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 (vianne) the sun also rises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 16:48

vianne jules de beauford

prénoms ⊱ vianne jules. nom ⊱ de beauford. surnoms ⊱ vivi et les plus courageux anne. date et lieu de naissance ⊱ 7 septembre 1989 à paris. âge ⊱ 24 ans. origines ⊱ française. statut civique ⊱ célibataire. attirance ⊱ les mecs. profession/étude ⊱ étudiante en psychologie, serveuse à l'épicure. groupe ⊱ monsieur tout le monde. opinion politique ⊱ centre. crédit ⊱ phoebstonkin@tumblr.
caractèrefidèle, s'il y a bien une qualité que possède Vianne c'est bel et bien la fidélité. D'ailleurs, la blondinette déteste ceux qui sont infidèles et n'ose pas imaginer comment elle pourrait tromper la personne qu'elle aime. De plus, elle est également dégoûté par l'adultère après avoir découvert que c'était la raison du divorce de ces parents. froide, en réalité Vianne est froide lorsqu'elle est mal à l'aise et que la situation la dépasse. Mise à part ces situations, Vianne est rarement froide à moins que vous soyez quelqu'un qu'elle n'apprécie pas beaucoup. divertissante, la jolie blonde adore faire rire ses amis, divertir ceux-ci. Elle n'aime pas lorsqu'une personne de son entourage s'emmerde ou soit démoraliser, alors bien souvent elle fait son possible pour divertir les gens et elle y arrive très. sensible, ce défaut est probablement celui que très peu de gens ont l'occasion de voir puisque Vianne le cache très bien avec un fort caractère. Cette dernière déteste montrer son côté sensible aux autres, alors elle l'enfouit au plus profond d'elle sous sa carapace. honnête, l'honnêteté est une chose très importante pour Vianne et elle y tient. Elle déteste se faire mentir et elle sait lorsqu'on lui ment et dès qu'elle sait qu'une personne ose lui mentir, elle raye cette personne de sa vie, alors vaut mieux pas lui mentir. têtue, lorsqu'elle a une idée derrière la tête c'est impossible pour les autres de lui faire changer d'avis... À moins que vous lui apportiez une preuve, elle restera sur sa décision.
Sept questions pour savoir où réside votre cœur.

▹ C'est dimanche. Au programme, ton occupation dominicale indispensable sera :
Un brunch en famille ou chez des amis de longue date.
Un tour en forêt, un jogging, une escapade dans les rues de Paris à la recherche de l'inconnu.
La glande totale devant un DVD. Éventuellement un café-aspirine entre potes vers 18h.

▹ Tu viens de recevoir ta paye et tu as envie de t'offrir un petit quelque chose :
Une énième paire de chaussures, un chapeau, un sac.
Un stylo, un cahier, un porte-clé.
Un nouveau blackberry, une babiole ultra luxe.

▹ C'est la saint-valentin aujourd'hui. Comment réagis-tu ?
Tu es seul(e) chez toi et tu te gaves d'un pot de glace goût chocolat-noisette.
Tu décides d'aller voir un(e) ami(e)/ton(ta) petit(e) ami(e) et de lui déclarer ta flamme.
Tu te fiches complètement de cette journée, elle est banale à tes yeux.

▹ T'es jeune et tu as tes préoccupations. Quelles sont-elles ?
Web, livre, fringue, téléphone, "C'est juste pas possible !"
Facebook, grave, soirée, roc, déchiré, "Ah mais ouais carrément !"
Dîner, bourse, défilé, BBM, Londres, "Tu devineras jamais ce que j'ai appris !"

▹ Et toi, tu te déplaces comment ?
En voiture/scooter/moto
En vélo/à pied
En métro/bus

▹ Si tu devais partir en vacances ou si on t'offrait un voyage, t'irais où ?
Un Club Med au soleil, avec vos potes ou votre chéri(e), ou alors un trip roots et sportif en Amérique du Sud.
Un peu à la campagne en famille, puis un peu en amoureux en Corse.
St-Tropez l'été, Courchevel l'hiver, ou New York.

▹ Cet après-midi, rendez-vous entre amis. Votre QG :
Un bar propre, staïly, à la déco qui se la raconte un peu.
Un salon de thé bobo, un café tout en bois, calme et cosy.
Un salon de thé à l'ancienne, un café bourgeois, un bar de musée ou d'hôtel.
pseudo/prénom ⊱ skinny love., sally. âge ⊱ dix-huit ans. scénario ⊱ nop. fréquence de connexion ⊱ régulière. avatar ⊱ phoebe tonkin. comment vous êtes arrivé là ⊱ le grand bazzart.
Code:
<pris>⊱</pris> phoebe tonkin - [i]vianne de beauford[/i]


_________________



feel my body right next to yours.


Dernière édition par Vianne de Beauford le Dim 4 Aoû - 1:24, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 16:48


diamonds in the sky
PARIS, FRANCE + 7 septembre 1994 (cinq ans) Louis Jacob St-James. Louis, est le fils du partenaire principal de mon père et malgré que ce dernier soit mon voisin, je n’ai jamais réellement cherché à lui adresser la parole. Le beau blond que je regarde parfois du coin de l’œil et qui a sept ans, soit deux ans de plus que moi. Oui, ce beau blond. Il deviendra vraiment mon ami et peut-être même le seul qui puisse réellement me comprendre, moi une tête de mule. L’école vient de se terminer et je marche toute seule jusqu’à la maison où ma mère est certainement occupé à préparer le dîner pour moi et mon père qui arrivera avec beaucoup de retard aujourd’hui. Comme bien souvent, je suis dans la lune et je ne regarde pas où je marche parce que je pense à mon père et à l’histoire qu’il me racontera cette nuit lorsque je serai au lit avec mon ourson Ted. Lorsque j’arrive devant ma maison, je vois ma mère dehors parlant avec une madame que je n’ai jamais vue de ma maigre existence. Lorsque ma mère m’aperçoit, un sourire s’affiche sur son visage et deux pommettes se creusent dans ses joues. Ma mère, elle est jolie lorsqu’elle sourit comme ça, mais quelque chose cloche chez elle. Peut-être ses cheveux châtains et sa peau légèrement moins mât que la mienne, mais moi, Vianne, je ne vois pas ses détails immédiatement. « Bonjour ma chérie ! Je te présente Lucille St-James » dit-elle en s’approchant de moi en tendant la main que je m’empresses de prendre parce que j’aime ma mère et j’aime lorsque je suis en contact avec elle puisque je me sens en sécurité. Je ne remarque pas tout de suite le blondinet qui se trouve près de sa mère avec un ballon de foot dans les mains. « Bonsoir ma jolie ! Voici mon fils Louis ! » Lentement, je jette un regard à ce cher Louis, ce cher voisin a qui je n’ai jamais adressé la parole, mais qui deviendra mon ami. Mais je m’en fous du blond, tout ce qui m’intéresse c’est le ballon dans ses mains. « Dis bonjour Louis chéri ! » Je lève les yeux du ballon pour ensuite regarder la mère de cet Louis sans vraiment comprendre ce qui se passe. Celui prénommé Louis me dit « bonjour » dans un murmure et il reporte ensuite son attention sur son ballon. « Et si vous alliez jouer tous les deux ! » propose ma mère en me poussant légèrement vers mes jouets extérieur. Je sais que je suis suivi d’Louis uniquement parce que j’ai vu sa mère le pousser vers mes jouets et pourtant ce dernier n’a pas l’air très content d’être là. « Tu me passes ton ballon de foot ? » Louis, il me regarde avec un air ahuri légèrement surpris d’entendre une petite fillette de cinq ans lui demander son ballon et encore plus surpris de voir sa petite voisine, qui semble fragile en apparence, tendre les bras et les mains dans l’attente de recevoir le ballon. « C’est un sport de mec ! » réplique-t-il en me fixant de ses yeux bleus clairs. – « On s’en moque, passe-moi ton ballon ! » Mais Louis, il ne veut pas me passer son ballon, alors il le garde bien serré dans ses mains en le faisant tourner parfois. En haussant les sourcils, je m’avance jusqu’à lui et je lui enlève le ballon rapidement. « Rends-moi mon ballon, sinon je vais le dire à ma mère ! » « Chialer c’est pour les fillettes et aux dernières nouvelles t’es pas une fillette ? ! » dis-je en éclatant de rire. « Tiens, reprends ton ballon ! » rajoutais-je tout simplement en lui laissant tomber la balle sur le gazon pour ensuite rentrer chez moi.

PARIS, FRANCE + 21 janvier 1997 (huit ans) « Ils reviennent dans combien de temps mes parents, Lily ? » demandais-je en me dirigeant vers ma gardienne, Lily. Je suis impatiente de voir revenir mes parents, partis de Paris depuis deux jours dans une autre ville pour aller s’assurer de détails de dernières minutes, mais mes parents n’ont pas voulu m’en dire davantage et depuis deux jours, je suis entre les mains de Lily. « Je l’ignore Vianne arrête de me poser cette question toutes les cinq minutes ! » s’emporte-t-elle pour laisser échapper un soupir et se concentrer de nouveau sur le livre qu’elle a apporté. Fronçant des sourcils, je regarde ma gardienne du haut de mes huit ans et je me demande encore pourquoi mes parents sont partis en me laissant avec Lily. Je n’aime pas Lily parce qu’elle est emmerdante et qu’elle ne fait jamais rien avec moi, alors que contrairement une gardienne devrait jouer avec moi aux poupées, mais Lily ne le fait pas alors je ne l’aime pas. Traînant mes pieds, je me dirige de nouveau vers la fenêtre où il y a le rebord où j’ai pris l’habitude de m’asseoir chaque fois que mes parents quittent le domicile. Accoudée, je regarde à travers la fenêtre. Il pleut. Il pleut des cordes. Il fait gris dehors. Ce n’est pas un beau temps. Je soupire. Après une quinzaine de minutes, j’entends  finalement le klaxon de la voiture de mes parents retentirent dans la rue où est ma maison. Un sourire s’affiche sur mon visage, mais j’attends à l’intérieur pour ne pas être trempée lorsque mon père me prendra dans ses bras pour me faire tournoyer dans le salon, alors que ma mère remerciera Lily d’être resté quarante-huit heures avec moi. Le problème c’est que ce n’est pas ce qui arrive. Bien le contraire. Ma mère monte les marches suivie de près par une petite fillette de mon âge avec les cheveux roux. De suite, je sens une jalousie m’envahir et je me demande qui est dont cette petite fille qui suit ma mère et qui entre dans ma maison. Elle s’appelle Allison, mais je l’ignore parce que mes parents ne m’ont jamais dit qu’ils accueilleraient une petite fille. « Vianne, viens ! Ne fais pas ta timide ! » Pour x raisons, je n’arrive pas à m’approcher sans avoir une mine de dégoût sur le visage même si la rousse devant moi n’a encore rien fait, mais pour x raisons encore je ne l’aime déjà pas. « Vianne, je te présente Allison, la fille d’une de mes amies ! » Ma mère s’arrête à ses mots avant de dire une bêtise, elle se penche pour m’embrasser, mais je recule de quelques pas et je me dirige vers mon père qui entre à l’instant dans la maison. Il me prend dans ses bras, m’embrasse sur la joue et me repose sur le sol de suite après pour se diriger vers la cuisine après avoir retiré son imperméable. Lily prend ses affaires et d’un coup, j’ai envie que mes parents repartent pour que Lily reste ici à ne rien faire avec toi. Allison, elle va devenir ma nouvelle ‘’sœur’’ comme aime le dire ma mère, mais jamais je ne pourrai considérer Allison comme ma sœur, puisque j’ai toujours habitué d’être enfant unique. Et pourtant, Allison, elle va devenir ma confidente. Elle va devenir une amie très proche avec les années et je ne voudrai plus me séparer d’elle.

PARIS, FRANCE + 13 juillet 2001 (douze ans) « Joaquim tu es qu'un sale con qui gâche ma vie » Je le criât assez fort uniquement pour s'assurer que le présumé Joaquim l'est bien entendu même de loin. Je remarque rapidement que celui-ci se stoppe à mes paroles et même de loin je remarque qu'il se retourne serrant les poings. S'il y a une chose que Joaquim déteste se faire dire c'est qu'il gâche la vie de quelqu'un et à son tour, je me stoppe en inspirant profondément se rappelant que Joaquim est par moment très violent. Avalant difficilement ma salive, je regarde celui-ci s'approcher de moi, alors que je recule moi-même de quelques pas, effrayée. « Non je ne gâche absolument rien dans ta vie, tu y arrives toi-même Vianne » répond-t-il en s'arrêtant à moins de deux centimètres de mon visage. Cette réponse est comparable à une gifle en plein visage. Avalant difficilement ma salive, je regarde Joaquim dans les yeux en espérant y voir quelque chose qui lui indiquerait qu'il se moquait de moi, qu'il rigolait de moi comme il en avait l'habitude de le faire. Mais à mon grand désarroi, je ne trouve absolument rien, le vide total. Tout ce que j’y vois c'était de la pitié envers moi. « Tu sais quoi, va te faire foutre toi et tes foutus paroles de menteur » Ses paroles sortent de ma bouche sans que j’ai réellement prise le temps de les mesurer. Durant les vingt secondes qui ont suivi, je reste plantée là, sourcils froncés, à observer Joaquim qui regarde le sol. Déglutissant difficilement, je me pince les lèvres, tourne les talons et quitte l'endroit. Joaquim n’a rien dit parce que j’ai été sans pitié avec lui et quelque part au fond de moi-même je sais que j’ai perdu un être cher. Je ne jette aucun regards derrière moi, je continue mon chemin en me pinçant toujours l’intérieur de la joue pour ne pas fondre en larmes. Je me sens stupide. Je me sens mal. Cependant, je ne laisserai rien paraître devant Joaquim, mes parents ou même mes amis uniquement pour qu’ils voient que je suis une adolescente à la couenne dure comme du roc. Le seul problème, c’est que dans très peu de temps je vais regretter mes mots que j’ai prononcé à Joaquim. Lentement, très lentement je me dirige vers la maison où se déroule une fête et en frappant dans toutes les petites roches qui croisent ma route. J’ai les bras croisés sous la poitrine, je retiens toujours ses larmes parce que je ne veux pas craquer. Je ne veux pas pleurer et avoir les yeux rouge lorsque je vais arriver chez moi. Finalement, je parviens à ma maison sans avoir pleurer et je me dirige vers l’arrière de la maison où je vois Julia, ma meilleure amie, me jeter un regard, mais j’évite son regard et je l’évite elle parce qu’elle a tout compris. Comme toujours, cette blondinette s’approche de moi, elle me prend dans ses bras et elle tente de me remonter le moral parce qu’elle sait tout et qu’elle a bien remarquer que Joaquim n’était plus présent. « Tout va s'arranger, tu vas voir ! » Pour une adolescente de douze ans, elle est optimiste et positive ma meilleure amie. Et secrètement, j’espère qu’elle a raison.

LONDRES, ANGLETERRE + 31 mai 2005 (seize ans) « Vianne, on est vraiment dans la merde » déclara-t-il en me regardant droit dans les yeux tout en prenant son air sérieux qu'il prenait toujours lorsque quelque chose allait de travers, mais comme toujours j'étais incapable de ne pas rigoler devant ce visage. Mederick le remarque rapidement que j'ai envie d'éclater de rire et comme à son habitude, je le vois froncer les sourcils devant mon visage et c'est justement à ce moment-là que je laisse échapper un rire. Il s'énerve, je le sens. Brusquement, il déposa sa main lourde sur mon avant-bras et tire dessus et une douleur m'envahit de suite, mais je serre les dents parce que je ne veux pas montrer que j'ai mal cependant après un moment je ne peux pas me retenir de pousser un gémissement à sa poigne de fer - « Lâche-moi p'tain, tu m'fais mal Mederick » lâchais-je brusquement en tirant sur mon bras pour me dégager de son emprise. À son tour de rigoler, de rire de moi et de mon comportement de fillette. Mederick Bowen se fout de ma gueule, mon bon copain se fout de moi et je n'ai qu'une seule réponse à vouloir lui donner c'est un coup de poing en plein dans sa sale gueule de môme crétin, mais je n'ai pas le temps qu'il redevient sérieux toujours avec la tronche qu'il fait. « Il y a des moments pour rire et d'autres non » déclare-t-il en me tournant le dos durant un bref moment. Mes mots se figent dans ma bouche lorsque j'entends les pas de plusieurs personnes se rapprocher et aussitôt je me rapproche de Mederick pensa le pire lorsque je me rends compte que je suis encore bien jeune comparée à Mederick qui a dix-huit ans, mais qui en paraît plus, des spots de lumières m'aveuglent et je me rends compte que Mederick avait raison, entièrement raison. « Tiens, tiens si ce n'est pas les habituées de Londres... La jolie petite Vianne et mon fils Mederick » déclara-t-il en souriant de se sourire que je déteste et ce même si je connais Monsieur Bowen depuis que j'ai quatorze ans. « Vous ne devriez pas traîner dans le coin à cette heure, les enfants » rajoute-t-il en cessant de sourire et prendre le même air sérieux que prends Mederick, décidément c'est de famille. Je vois Mederick me regarder du coin de l'œil, s'approcher de son père, se pencher vers son oreille, chuchoter quelque chose et me prendre par le bras pour me tirer vers sa bagnole. De nature curieuse, je ne peux m'empêcher de questionner le blondinet près de moi par le regard, mais il ne fléchit pas et reste avec son visage de marbre alors que cela me fruste de plus en plus - « Tu as dit quoi à ton père ? » questionnais-je sur le chemin du retour toujours en insistant du regard, mais il continue de regarder le chemin toujours avec cet air. « P'tain, va te faire foutre Mederick » criais-je en le frappant sur l'épaule et croiser les bras sur ma poitrine. « Ferme ta p'tain gueule Vianne, tu nous as foutus dans la merde avec tes conneries de fillette » crie-t-il à son tour en cognant par la suite sur le volant. « Ferme-là Mederick, ferme-là j'en ai ma claque qu'on n'arrête pas de me dire que je suis une fillette » répondis-je en criant, mais il cesse de me répondre après ça.

LOS ANGELES, CALIFORNIE + 20 avril 2009 (vingt ans) Lunettes sur le bout de ton nez, j'entre dans cette boulangerie qui sent bon, mais je ne suis pas là pour le goûter. Je suis là pour une mission spéciale, j'appelle ça une mission parce que personne mise à part moi sait que je me trouve en Californie. J'ai dis à mes parents que j'allais revenir rapidement, mais cela fait maintenant une semaine que je me trouve à Los Angeles en Californie. De ma main libre, je retire mes lunettes de soleil et je passe une main dans mes cheveux, légèrement nerveuse. Tranquillement, je m'approche du comptoir où se trouve une blondinette. Je souffle légèrement, mais je m'arrête tout de même au milieu du commerce. Mes nerfs commencent à me jouer des tours, j'en suis certaine. Merde, reprends-toi. Expirant, je continue mon chemin jusqu'à être arrivé au comptoir devant la blondinette où il est inscrit « Jennifer ». Elle m'énerve déjà avec son sourire Coldgate. « Bonjour ! Je peux prendre votre commande ? » Elle est nouvelle, j'en suis certaine parce que sinon elle aurait déjà paniquée ou bien elle ne m'aurait pas questionnée. « Non, non je viens voir Maxwell ! » Qui est Maxwell pour elle ? Une collègue de travail, mais la Jennifer ne connaît certainement pas encore Maxwell. « Laissez-moi aller voir si...Maxwell est disponible ! » La blondinette disparaît derrière une porte et une brunette revient un léger sourire. Maxwell, elle s'arrête en plein milieu de la pièce pour mieux me regarder, alors je fais pareil. Je fixe le double devant moi. Son sourire disparaît et réapparaît. Puis, elle disparaît et reviens quelques instants plus tard. - « Viens, on va s’asseoir ! » Ses doigts se déposent sur mon avant-bras, mais je retire automatiquement mon avant-bras de ses doigts. C'est flippant. Moi et Maxwell on prends place à une table près de la fenêtre. Je n'aime pas la Californie. Je n'aime pas la chaleur qu'elle dégage, mais j'avais besoin de réponses. Pendant près de dix minutes, nous restons silencieuses comme des tombes. « Tu étais au courant de tout, Maxwell ? » Ma voix trahit ma panique, mais je fais comme-ci cela ne s'était pas produit. Maxwell soupire, regarde ses doigts et inspire profondément avant de relever la tête et me regarder dans les yeux. « Oui, je savais parce que mes parents n'ont jamais été capable de me cacher la vérité ! » À mon tour de soupirer. Je n'arrive toujours pas à croire que j'ai une jumelle. Que j'ai été adopté et que mes parents ne m'ont jamais dit la vérité. « Pourquoi m'avoir envoyé une carte ? » Maxwell laisse échapper un léger rire sonore : « Lorsque je t'ai écrit cette lettre, je pensais que toi aussi tu savais que tu avais été adoptée et que tu avais une jumelle, mais visiblement j'avais tort ! » « Oui, tu avais tort parce que je ne savais rien de tout cela Maxwell, je ne savais même pas que mes parents biologique m'avaient abandonnée. » « Je suis vraiment désolée Vianne.... » « Non, tes excuses je n'en veux pas. Tu as gâché ma vie, alors je t'en remercie ! » Je suis furieuse. Et lorsque je suis furieuse, je dis toujours ce qu'il ne faut pas dire. Frappant légèrement du poing, je me lève en empoignant mon sac à main et je sors de la boulangerie/café. Maxwell, elle sort à son tour - « Vianne, je ne voulais pas crois-moi. Je ne pensais pas, je ne voulais pas ! » « Laisse-moi tranquille Maxwell et ne viens jamais à Paris. D'ailleurs, ne m'écris plus et oublie-moi ! » Je suis sans pitié.



_________________



feel my body right next to yours.


Dernière édition par Vianne de Beauford le Mer 31 Juil - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 16:49

Possible de réserver parfaite Phoebe Tonkin ? I love you

_________________



feel my body right next to yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 17:01

phoebe omg omg omg bazinga   elle est trop belle cte nana  
bienvenue parmi nous  

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu
avatar

« ADMINISTRATRICE »

A PARIS DEPUIS : 10/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 1293
PSEUDO : yuliana
CREDITS : moi-même


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 17:01

ton avatar + phoebe + ton pseudo
Bienvenue sur le forum et j'espère que tu t'y plaira I love you
Si tu as des questions, n'hésites surtout pas

Je te réserve Phoebe sans problème cutie

Bonne chance pour ta fiche !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1170-danae-lynn-je-te-regarde-tu-me-regardes-tu-crois-que-je-t-aime-mais-je-t-emmerde
avatar

« ADMINISTRATEUR »

A PARIS DEPUIS : 01/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 322
PSEUDO : steel wheels
CREDITS : yumita


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 17:26

BIENVENUE SUR LE FORUM ! soldes 
Bonne chance pour ta fiche
& à la moindre question n'hésite pas !

Tonkin est magnifique ! love 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1173-alex-enzo-but-you-re-an-animal-baby-it-s-in-your-nature
avatar



A PARIS DEPUIS : 23/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 221
PSEUDO : fucking face.
CREDITS : Kowalski. (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 17:50

ANH LE PRÉNOM
Tonkin cutie
bienvenuuuuue bazinga

_________________
PAS ACCÈS À MON ORDI JE REVIENS BIENTÔT I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t533-killing-isnt-like-smoking-you-can-quit
avatar

A PARIS DEPUIS : 17/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 253


MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 18:57

Original, le prénom, ça change. Bienvenue ! kya 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1213-ne-fais-jamais-d-une-personne-ta-priorite-quand-tu-n-es-qu-une-option-dans-la-sienne
avatar


THAT'S THE SPIRIT

“Why’s it starting to feel like you’re Batman and I’m Robin? I don’t wanna be Robin all the time!”

A PARIS DEPUIS : 20/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 618
PSEUDO : Citizen •WaR ©
CREDITS : Riddle & Tumblr.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 20:17

TONKIN :pink:  

BIENVENUE SUR LE FORUM
&
bon courage pour ta fiche

_________________
⊹ You know who else is a virgin? Me. I'm a virgin, okay? You know what that means? It means my lack of sexual experience is now literally a threat to my life, okay. I need to have sex. Like right now. Someone needs to have sex with me like today. Like someone needs to sex me right now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 21:07

MORDRED, PUTAIN HNH tu veux me marier ? je te promets d'être la meilleure femme que t'auras de ton existence et de te donner les plus beaux bébés au monde.
DANAÉ, franchement, j'ai été à deux doigts d'inscrire le même prénom que toi avant de m'arrêter sur Vianne (a) Puis, Zoella est parfaite I love you Merci pour la réservation
ALEX,  l'unique réponse que je peux t'offrir
CARRIE, ton gif de profil, jotem love
GWENAËL, je te retourne le compliment love
ANAKIN, bordeeel ton prénom pinkie  officiellement, t'es mon dieu.

Merci à tous I love you cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 21:21

faut pas m'le dire deux fois   *lui met la bague au doigt*

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu
avatar


À CAUSE
DES GARÇONS

Tu déconnes on va pas se faire encore un plan gros ça comme. De quel plan tu causes, tu oses, c’est toi qu'a commencé. J'abandonne. T'es vraiment trop conne. À pas grand chose tu déconnes. Ben tu vois, lui, me trouve super bonne. À cause des garçons. On met des bas nylon, on se crêpe le chignon. À cause des garçons. Et du qu'en dira-t-on, on pleure sur tous les tons. À cause des garçons. On s'allume pour de bon. À cause des garçons.


A PARIS DEPUIS : 23/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 420
PSEUDO : endless hope, bitch.
CREDITS : retrotrend. tumblr.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Dim 28 Juil - 23:58

Phoebe, ouais ouais, ça gère. bazinga 
Bienvenue la brune. love

_________________
MÉFIE-TOI DU CONNARD DANS TON BOUDOIR

Je veux tout tenter, je manque d'espace je veux tout changer. Bousculer ma vie pour mieux respirer, faire sortir ma rage, je me perds, je me perds, je me perds, je me blesse. Avec tous ces cons qui m'oppressent. Une poupée chiffon voilà ce que je suis, pour tous ces hommes mal-polis. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1212-saucisse-certains-l-aiment-tendre-d-autres-bien-cuite#23560
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 2:13

Rosie
Merci I love you

_________________



feel my body right next to yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

les meurtrières.
les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier, et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés. tu ne seras jamais plus ravissante qu'à cet instant. plus jamais nous ne seront seuls ici tous les deux.

A PARIS DEPUIS : 20/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 811
PSEUDO : northern lights. (manon)
CREDITS : lollipops.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 10:10

ton pseudo est juste une merveille.   welcome here ! cutie

_________________
Aux génocides qu'on nous vend, à nos consciences les tremblements ; tu sais tout ça ne m'émeut guère et puis le destin de la Terre : elle peut mourir moi je m'en fous, puisqu'elle me fait vivre sans toi, puisque tous les levers du jour sans toi ne se relèvent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1232-ces-navires-fous-qui-ne-savent-plus-ou-jeter-l-ancre-ronan
avatar


A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 72
PSEUDO : Khaym
CREDITS : myself


MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 11:37

Phoeeeeebeeeeeeeeeeee love love en plus j'adore ton pseudo ! cutie
Sinon bah bienvenue et bonne chance pour ta fiche! cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1230-ambre-vivre-ou-mourrir-il-faut-choisir
avatar

On cherche l’amour, on croit le trouver. Puis on retombe. De haut. Mieux vaut tomber que ne jamais s’élever ? HELL(A)

A PARIS DEPUIS : 23/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 482
PSEUDO : courtesy. (morgane)
CREDITS : bombshell - tumblr


MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 13:05

PHOEBE MA PLUS BELLE cutie
bienvenue I love you

_________________
200 watts en paire de bottes délicate et désinvolte c'est pas des cracs  quand elle me sourrit  j'me détraque à coups d'insomnie tu me plaques comme une affiche au mur je porte plainte pour coups et blessures j'étais a deux doigts de finir fou de toi BB Brunes - Coups et Blessures love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1200-cmhd-gucci-c-est-bien-que-pour-les-bottes
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 16:47

RONNIE, merci I love you
ton choix d'avatar est une merveille, schratter c'tun dieu.

AMBRE, la jolie et petite chloé cute
merci I love you

COLINE, lizzie pinkie
merci I love you

_________________



feel my body right next to yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 85
PSEUDO : Emy (Aurore E. sur bazzart)
CREDITS : infinity back


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 16:57

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche walala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1210-angie-on-baise-ensemble-on-trinque-ensemble-mais-on-va-pas-tomber-pas-amoureux-quand-meme
avatar

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 46
CREDITS : VOIR SUR L'AVATAR.


MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 19:52

Tonkin, la magnifique cutie 
Bienvenue cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Lun 29 Juil - 22:10

ANGIE, holt cutie je vais trop vouloir un lien, parce que tonkin + holt = twins
Merci I love you

CLARA, OH LORD. Parfaite Jolie sur un forum, je peux officiellement mourir.
merci love

_________________



feel my body right next to yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 58


MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Mar 30 Juil - 15:44

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! bazinga 

Je vais te faire pleins de gamins à toi ! Phoebe, qu'elle est belle ! Bienvenue !
Réserve moi le plus beau des liens hein !

_________________


    ⊹ Ne jamais aimer.
    Lying close to you feeling your heart beating and I'm wondering what you're dreaming wondering if it's me you're seeing.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Mar 30 Juil - 15:48

Je vais devoir en faire des gamins mdr mais bon, je ne peux pas refuser Cam
Merci I love you Avec plaisir pour le meilleur lien, si tu as déjà une idée mpotte-moi cutie :red: 

_________________



feel my body right next to yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

« ADMINISTRATEUR »

A PARIS DEPUIS : 01/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 322
PSEUDO : steel wheels
CREDITS : yumita


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   Jeu 1 Aoû - 10:12

Parfait!
Je te valide!

Bon jeu love 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1173-alex-enzo-but-you-re-an-animal-baby-it-s-in-your-nature

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (vianne) the sun also rises   

Revenir en haut Aller en bas
 

(vianne) the sun also rises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» [Stinger's Story n°9] The Dark Knight Rises + Justice Squad
» The Dark Knight Rises
» SETH Ж when the sun rises in the west.
» Hurray and up she rises ! [PV - Le GAV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: PERSONNAGE :: PRESENTATION :: FICHES VALIDEES-