(cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



un fragment de nice à paris

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 52
PSEUDO : cécile / miss.nutella
CREDITS : (c) breaming


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:32

cécile astrid mercier-moreau

prénoms ⊱ Cécile Astrid Cassandre nom ⊱ Mercier-Moreau surnoms ⊱ cilou, CAC, double m date et lieu de naissance ⊱ 14/03/1990 à Nice âge ⊱ 23 ans origines ⊱ française statut civique ⊱ en couple attirance ⊱ homme profession/étude ⊱ master 2 Sciences du médicament (Pharmacochimie) groupe ⊱ alfred de musset opinion politique ⊱ droite modérée crédit ⊱ tumblr (reallyhotchicks)
caractère ⊱ je suis une provinciale et ceci vous en dira beaucoup sur mon caractère. J'ai la chaleur des gens du sud (et l'accent, aussi), cette façon d'être qui vous fait vous sentir mieux, vous sentir toujours accueilli lorsque vous êtes avec moi. Vous en déduirez que je suis une fille chaleureuse donc, mais aussi très extravertie. Pour moi, il n'y a d'étrangers que les gens que je ne connaît pas encore. Etrange conception pour des parisiens non ? Je sais, les gens sont souvent surpris. Mais venez donc prendre un café (ou un verre) avec moi, je vous expliquerais ce qu'est le sud ! On dit souvent que je suis une fêtarde assez irresponsable. Oui, et non. Je n'aime pas me mettre en danger : à ce titre, je ne boirais jamais plus que raison, parce que je refuse de me réveiller sans le moindre souvenir de la veille. Mais je n'ai aucun problème à sortir la veille d'un partiel et à le passer en étant totalement déchirée. Vous en conviendrez, c'est un peu délicat. Alors pourquoi j'en suis arrivée en master de pharmacochimie ? Parce que je suis brillante et passionnée par ce que je fais. Ce qui ne me pas sérieuse pour autant, bien au contraire. Plaisant portrait ? Laisse moi t'expliquer pourquoi je suis une fille géniale alors ! Je ne suis pas une romantique dans l'âme, mais j'aime la romance. Je suis une jeune femme fidèle, à tendance jalouse et protectrice envers l'homme qui partage ma vie. Je ne crois pas au prince charmant, j'estime juste que chaque histoire doit être vécue. Certains vous diront que j'ai tendance à être coquine, je vous répondrais juste que quand je désire quelqu'un, je le désire entièrement. Pour le reste... Vous en savez déjà beaucoup non ?
Sept questions pour savoir où réside votre cœur.

▹ C'est dimanche. Au programme, ton occupation dominicale indispensable sera :
Un brunch en famille ou chez des amis de longue date.
Un tour en forêt, un jogging, une escapade dans les rues de Paris à la recherche de l'inconnu.
La glande totale devant un DVD. Éventuellement un café-aspirine entre potes vers 18h.

▹ Tu viens de recevoir ta paye et tu as envie de t'offrir un petit quelque chose :
Une énième paire de chaussures, un chapeau, un sac.
Un stylo, un cahier, un porte-clé.
Un nouveau blackberry, une babiole ultra luxe.

▹ C'est la saint-valentin aujourd'hui. Comment réagis-tu ?
Tu es seul(e) chez toi et tu te gaves d'un pot de glace goût chocolat-noisette.
Tu décides d'aller voir un(e) ami(e)/ton(ta) petit(e) ami(e) et de lui déclarer ta flamme.
Tu te fiches complètement de cette journée, elle est banale à tes yeux.

▹ T'es jeune et tu as tes préoccupations. Quelles sont-elles ?
Web, livre, fringue, téléphone, "C'est juste pas possible !"
Facebook, grave, soirée, roc, déchiré, "Ah mais ouais carrément !"
Dîner, bourse, défilé, BBM, Londres, "Tu devineras jamais ce que j'ai appris !"

▹ Et toi, tu te déplaces comment ?
En voiture/scooter/moto
En vélo/à pied
En métro/bus

▹ Si tu devais partir en vacances ou si on t'offrait un voyage, t'irais où ?
Un Club Med au soleil, avec vos potes ou votre chéri(e), ou alors un trip roots et sportif en Amérique du Sud.
Un peu à la campagne en famille, puis un peu en amoureux en Corse.
St-Tropez l'été, Courchevel l'hiver, ou New York.

▹ Cet après-midi, rendez-vous entre amis. Votre QG :
Un bar propre, staïly, à la déco qui se la raconte un peu.
Un salon de thé bobo, un café tout en bois, calme et cosy.
Un salon de thé à l'ancienne, un café bourgeois, un bar de musée ou d'hôtel.
pseudo/prénom ⊱ Miss.Nutella / Cécile (tu veux mon twitter aussi, ou ça ira ?) âge ⊱ 18 ans scénario ⊱ la petite merveille de jules ! fréquence de connexion ⊱ régulière avatar ⊱ emilie nereng comment vous êtes arrivé là ⊱ par bazzart
Code:
<pris>⊱</pris> emilie nereng - [i]cécile mercier-moreau[/i]



Dernière édition par Cécile Mercier-Moreau le Lun 29 Juil - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1288-cecile-he-s-like-a-spoon-of-nutella-in-front-of-a-sad-movie
avatar



un fragment de nice à paris

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 52
PSEUDO : cécile / miss.nutella
CREDITS : (c) breaming


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:32


diamonds in the sky
Nice - Avril 1995  « T'étais où cette nuit ? Regardes moi quand je te parles bordel ! T'étais où Agathe ? Dis le moi ! » Des éclats de voix, encore, au rez-de-chaussé. Blottie contre moi, Emma sanglote en silence. Mes mains sur ses oreilles, j'écoute sans le vouloir la bataille qui fait rage dessous. « Mais qu'est-ce que ça peut te faire ? De toute façon depuis que t'as ton nouveau boulot tu te fous complètement que je sois là ! Alors ne commences pas à me faire un procès. » Je ferme les yeux à mon tour, à m'en fendre les paupières. Un flot d'insultes coulent. J'ai dix ans et je ne devrais pas entendre ça. « Tu sais quoi ? Je me casse ! » Des portes qui claquent. Des cris. Laissant Emma dans mon lit, je me précipite en bas. Papa est devant la porte, sans un mot. Les escaliers défilent sous mes pieds alors que je me jette dans ses bras. Notre petite famille est en danger, je le sens.

Nice - Septembre 1997 Ma petite sœur serre ma main aussi fort qu'elle le peux. J'ai l'impression qu'elle va me briser les os. Moi je sens tout mon corps qui semble sur le point d'exploser. Mon sang est en train de bouillir. Elle nous a oublié cette affreuse. Celle que je répugne à appeler ma mère nous a oublié à l'école. Emma n'a que six ans. Six ans bon sang. Elle est à l'école maternelle. Moi je sors du collège et je la retrouve tous les soirs en attendant papa. Mais aujourd'hui c'est maman qui devait venir nous chercher. "Maman". Je regarde ma montre. Trente minutes de retard. Trente minutes c'est trop. « Viens Emma ! » Je l'entraîne vers le bureau de la directrice. Il faut que quelqu'un vienne nous chercher.

Nice - Juillet 2007« Papa ! PAPA ! BORDEL ETEINS CETTE MUSIQUE ESPECE DE PETITE GARCE ! PAPAAAAAAAAAAAAAAAAA ! » Rififi dans la maison. Les yeux rivés sur le courrier, je le relis, encore et encore. Je déteste Emma qui met toujours sa musique trop forte. Je voudrais juste qu’elle l’arrête pour une fois. Mon cœur est sur le point d’exploser. « PAPAAAAAAAAAAAAAAA ! » Le voilà qui débarque, non sans avoir frappé à la porte d'Emi pour qu’elle arrête sa musique. Il me retrouve en pleurs, fébrile devant le courrier. Il se précipite. « Cécile. Cécile qu’est-ce qu’il se passe ? » Je pleure. Je relis, encore. L’université Paris Descartes – Paris 5 à le plaisir de vous annoncer votre affectation à la licence biomédicale dès la rentrée 2007. Veuillez adresser au plus vite votre réponse… Je fais glisser le courrier vers mon père. Mon rêve se réalise. Une très bonne licence. La fierté se dessine sur son visage. Après mon bac scientifique avec mention, la vie se dessine parfaitement pour moi. Je jubile. Paris... Inquiète par tante de silence, ma petite sœur accourt. Je suis tellement heureuse que je pourrais l'embrasser toute la journée. Mon rêve se réalise. Mon père s'éclaircit la gorge. « Tu devrais appeler ta mère... » Mon sourire se fige. Non. Je n'ai pas vraiment envie de l'appeler. Je n'ai pas envie d'entendre sa voix désagréable me dire "oh ma chérie je suis tellement fière !" avec une hypocrisie à vous déchirer les tympans même au travers du téléphone. Non, vraiment, je ne veux pas.

Gare de Nice - Août 2007 « Tu es sûre que tu n'as rien oublié ma chérie ? J'aurais vraiment dû t'emmener en voiture ! Si tu as le moindre problème, tu m’appelles, d'accord ? » Amusée, je souris. « Ne t'inquiètes pas papa. Je t’appellerais, promis. » Je monte ma deuxième (et dernière !) valise dans le train et l'embrasse tendrement. Pleine de sourire, je monte dans le train. Un dernier signe de main. Coup de sifflet, la porte qui se ferme. Nous n'avons pas fait dix mètres que je fonds en larme. Je quitte Nice pour Paris. Toute ma petite vie reste derrière moi et moi je ne suis plus personne. J'abandonne tout pour un minable appartement dans le 10ème arrondissement et une licence à Paris Descartes. Bien sur, j'ai toujours envie de faire de biologie, je veux faire de grandes choses. Et mon rêve peut enfin prendre vie... sans mon père et ma petite sœur. Sans Nice. Sans ma vie de gamine de 17 ans. J'ai peur.

Amphithéâtre Paris 5 - Paris - Décembre 2007 Appliquée, je prends le schéma affiché au tableau, en tentant tant bien que mal d'écouter ce qu'explique le professeur. Le rang devant moi discute à haute voix de leur plan pour ce soir. Je les connais, vaguement. Une partie de ma promo qui sort souvent. Bien trop souvent, sans doute. J'aimerais leur hurler dessus, parce que je n'entends plus rien au cours avec leurs conneries. Soudain, il se retourne. Il, c'est Guillaume St-Germain. Un fils de bourgeois parisien, hot as hell comme dirait la plupart des filles de ma promo. « Hé double M ! Tu sors avec nous ce soir ? » Sa "bande de copines" pouffent en me dévisageant. Un sourire franc s'affiche sur mon visage. « Bien sûr. Tu passes me chercher ? »

Paris - Mai 2007 Partiel de bio ce matin. J'ai la tête qui tourne, mes yeux supportent mal la lumière. Je m'accroche faiblement à Guillaume dans le dédale de couloirs de la fac. Non, nous ne sommes pas en retard. Nous ne sommes juste pas en avance. Pas du tout même. Mon cerveau ne réponds plus de rien. J'ai des odeurs de mojito dans le nez, une envie d'aller me coucher dans les jambes. « Guillaume... attends. C'est là. » Nous entrons dans la salle, et la lumière m'agresse. Je le sens très mal, ce partiel.

Paris - Juillet 2008 Assise en tailleur devant mon ordinateur, j'observe incrédule ce qui s'étale sous mes yeux. Dans la pénombre de l'appartement, je n'y crois pas. Pourtant le résultat s'affiche en toutes lettres. "Recalée". 9,7. Trois dixième de points me manquent après les rattrapages pour passer en L3. Je fulmine. 9,7. Connard de correcteur. Connerie d'administration. Pour trois dixième de points, je crie à l'injustice. Dans un accès de fureur, je referme violemment mon ordinateur et le dépose sur mon bureau - ou du moins ce qui me sert de bureau. Un grognement se fait entendre derrière moi. Volte face. Qu'est-ce qu'il fout là lui ? Je fronce les sourcils - aucun souvenir qu'il soit rentré avec moi celui-là. Il ouvre des yeux ensommeillé et me regarde. Raté, je ne suis pas d'humeur. « Dégage. » Le jeune homme se redresse, me regarde sans comprendre. Non, même pas en rêve. J'attrape son tee-shirt et lui envoie à le figure. « Casses toi je te dis. La porte c'est par là ! » J'indique vaguement la porte - pas très compliqué dans un appartement minuscule, et m'engouffre dans ce qui fais office de salle de bain. Une douche, des toilettes, un lavabo. Pas de chichi, Paris coûte cher. Je crois que je l'entends me lancer une insulte. Mon doigt se lève bien haut en guise de réponse, bien qu'il ne puisse le voir. Pauvre type. La porte claque derrière lui. Je ressors et attrape mon téléphone, compose machinalement un numéro en retenant ma respiration. « Cécile ? » Et là, mon monde s'effondre. Je fonds en larmes. « Oh mon dieu papa, si tu savais... »

Paris - Août 2010 Le résultat est sans appel. 10.0 ADMISE. Miracle. Je valide cette foutue licence de biochimie. Mon père va être tellement fier. Pas forcément fier de la note, qu'il n'a pas besoin de connaître d'ailleurs, mais il a besoin de savoir que sa fille est une diplômée de Licence 3 Biochimie. Enfin, je l’appellerais plus tard. Pour le moment, c'est William qui me prends dans ses bras. Ou peut être est-ce Paul. Quoi qu'il en soit, ce jeune homme m'entoure de ses bras, glisse ses lèvres dans mon cou et m'attire contre lui, m'entrainant dans la volupté d'un moment à deux.

Paris - Juillet 2011 Master 1, validé. A 13 de moyenne, je peux être fière de moi. Sauf que ça m'agace. Je ne veux plus aller en cours. L'école ça m'agace, et je n'ai plus envie de rien. Assise au comptoir, un mojito sous la main, j'observe ce qui se passe autour de moi. Mon père se remarie cet été. Moi j'ai pris mes vacances à ce même moment. Je refuse d'être là pour voir cette nouvelle pétasse devenir la nouvelle femme de mon père. Je déteste ça. Encore une fois il me délaisse, et je suis sûre qu'il délaisse Emma. Vous appelez ça une famille vous ?

Paris - Septembre 2011 J'ai un nouvel appartement. Cadeau de papa pour la validation de mon M1. Un trois pièces dans le 10ème, mon quartier de prédilection. Canal St-Martin. Je devrais dire merci. Mais vu la tête de sa pétasse, c'est même pas la peine.

Paris - Avril 2013 Allongée sur son lit, la tête en arrière, je respire calmement en observant Jules qui s'active à faire à manger. Pour un peu je rirais à la situation. Mon nouveau "jules", c'est le cas de le dire, nous prépare un plat de spaghetti bolognaise alors que je flemmarde en l'observant. Je me sens bien avec lui. Il est tout ce qui n'est pas pour moi. Bosseur, digne de ce qu'il a, dans la misère financièrement, mais droit et respectable. Qui suis-je à côté moi ? Une pauvre nana, une niçoise qui monte à Paris et qui se perd en chemin. Mais étrangement avec lui je me sens bien. On se voit depuis un mois. Un petit mois. C'est bien étrange non ? Je l'aime bien Jules. Pour une fois j'ai envie que ça dure un peu plus que de la neige au soleil.

Paris - Juin 2013 « Tiens. C'est un dossier pour le master que tu veux faire. » Hum ? Je lève les yeux pour voir la bouille ravie de mon petit ami. C'est notre petit rituel du vendredi soir. Je l'attends à la fermeture de son café, nous rentront ensemble. Certaines fois nous allons dîner, certaines fois nous marchons juste sans but. Je suis bien avec lui. Ses lèvres sucrées se posent sur les miennes, m'arrachant un sourire. « Tu réserves ce traitement à toutes tes clientes ? Je vais être jalouse ! » « Seulement aux jolies. Regardes le dossier. » Il se détourne de moi, préoccupé par un client qui l'appelle. Je feuillette vaguement le dossier devant moi. Candidature en Sciences du médicament -Pharmacochimie. Je suis surprise qu'il se soit souvenu de la dénomination exacte. Alors qu'il revient vers moi, je l'interroge du regard. « Si tu espères que je reprenne mes études, tu rêves. »

Paris - Juillet 2013 Nous rentrons chez moi, en silence. Encore une fois nous l'avons croisé, cette fille. Coline. Je le déteste dans des moments comme ça. Je ne suis plus rien, plus qu'une autre fille dans la rue, qui marche dans la même direction que lui mais qu'il ne connaît pas. Il m'a lâché la main en la voyant. Il ignore à combien ça blesse. Je sais qu'elle est mieux que moi. Je sais que je n'égalerais jamais ô grand jamais cette fille. Moi je ne suis rien d'autre qu'une nana de 23 ans qui n'a pas fini son master. Une niçoise perdue à Paris. Et lui... lui il m'abandonne un peu plus à chaque fois qu'elle est là. J'en pleurerais presque. Peut être devrais-je juste rentrer chez moi, retrouver ma chambre d'ado et manger du nutella, comme une ado en pleine rupture. L'ambiance est glacée. Il ne parle pas, m'observe à peine. Il s'engouffre dans les escaliers alors que j'ouvre la boite aux lettres. Quand se rendra t'il compte que je ne suis plus juste derrière lui ? Devant la porte, quand je ne serais pas là pour ouvrir ? A contre cœur, j'emprunte les escaliers à sa suite. La porte s'ouvre sans un bruit alors que je suis prête à éclater en sanglot. Je balance le courrier dans la cuisine et me précipite dans la salle de bain, sans un mot. Une exclamation. Mes sourcils se froncent alors que j'observe mon reflet rougi dans le miroir. Il me rejoint, m'enlace en me collant un papier sous les yeux. « Je suis fier de toi. » Me murmurre t'il doucement. Je ne comprends pas. Le papier se froisse sous mes doigts. Dossier accepté. Master 2. Quoi ? Ce dossier que j'ai renvoyé sans espoir, pour lui faire plaisir, est accepté ? Je suis prise en master 2 ? Mon esprit s'embrouille alors que mon corps fond sous ses caresses et la douceur de sa voix. J'oublie, tout. Plus rien ne compte si ce n'est lui.




Dernière édition par Cécile Mercier-Moreau le Lun 29 Juil - 21:45, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1288-cecile-he-s-like-a-spoon-of-nutella-in-front-of-a-sad-movie
avatar

A PARIS DEPUIS : 17/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 253


MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:35

Officiellement bienvenue parmi nous, et très bon choix d'avatar ! I love you 
Cécile me fera toujours pensé aux Liaisons dangereuses. mdr 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1213-ne-fais-jamais-d-une-personne-ta-priorite-quand-tu-n-es-qu-une-option-dans-la-sienne
avatar

« ADMINISTRATRICE »

A PARIS DEPUIS : 10/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 1293
PSEUDO : yuliana
CREDITS : moi-même


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:38

le scénario + emilie
je quémande un lien kya
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche cutie

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1170-danae-lynn-je-te-regarde-tu-me-regardes-tu-crois-que-je-t-aime-mais-je-t-emmerde
avatar

A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 85
PSEUDO : Emy (Aurore E. sur bazzart)
CREDITS : infinity back


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:39

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1210-angie-on-baise-ensemble-on-trinque-ensemble-mais-on-va-pas-tomber-pas-amoureux-quand-meme
avatar

A PARIS DEPUIS : 01/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 144


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:41

Tu as finalement choisi Emilie pinkie 
Rebienvenue et bon courage pour ta fiche
Encore merci de tenter le scénario I love you I love you I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1203-jules-i-wanna-kiss-kiss-kiss-u-all-over#23487
avatar


Wake up to your dreams and watch them come true. I'll make you whisper my name and never leave the room.
A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 61


MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:54

Emilie *-*
Bienvenue et bon courage pour ta fiche (:

_________________
you're a sexy machine, you're a Hollywood dream and you got me feelin' like a Homecomin' Queen let's drop out of this crowd, somewhere no one's allowed.
we can keep it undercover
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I wanted a perfect ending. Now I've learned, the hard way, that some poems don't rhyme, and some stories don't have a clear beginning, middle, and end. Life is about not knowing, having to change, taking the moment and making the best of it, without knowing what's going to happen next.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 212
PSEUDO : mockingberry.
CREDITS : (avatar) free spirit (signa) love.disaster


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 17:58

bienvenue et finalement j'aime beaucoup l'avatar que tu as choisi pinkie 

_________________
LIVING IS EASY WITH EYES CLOSED
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1241-this-is-what-makes-us-girls-zellie
avatar


THAT'S THE SPIRIT

“Why’s it starting to feel like you’re Batman and I’m Robin? I don’t wanna be Robin all the time!”

A PARIS DEPUIS : 20/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 618
PSEUDO : Citizen •WaR ©
CREDITS : Riddle & Tumblr.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 18:33

BIENVENUE SUR LE FORUM
&
bon courage pour ta fiche

_________________
⊹ You know who else is a virgin? Me. I'm a virgin, okay? You know what that means? It means my lack of sexual experience is now literally a threat to my life, okay. I need to have sex. Like right now. Someone needs to have sex with me like today. Like someone needs to sex me right now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

les meurtrières.
les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier, et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés. tu ne seras jamais plus ravissante qu'à cet instant. plus jamais nous ne seront seuls ici tous les deux.

A PARIS DEPUIS : 20/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 811
PSEUDO : northern lights. (manon)
CREDITS : lollipops.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 18:34

ah, tu as pris emilie au final, bon choix. cutie  welcome here !

_________________
Aux génocides qu'on nous vend, à nos consciences les tremblements ; tu sais tout ça ne m'émeut guère et puis le destin de la Terre : elle peut mourir moi je m'en fous, puisqu'elle me fait vivre sans toi, puisque tous les levers du jour sans toi ne se relèvent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1232-ces-navires-fous-qui-ne-savent-plus-ou-jeter-l-ancre-ronan
avatar

On cherche l’amour, on croit le trouver. Puis on retombe. De haut. Mieux vaut tomber que ne jamais s’élever ? HELL(A)

A PARIS DEPUIS : 23/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 482
PSEUDO : courtesy. (morgane)
CREDITS : bombshell - tumblr


MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 18:43

ouh ma copine siffle
emilie est un très bon choix cutie love
bienvenue sur parisien (a)

_________________
200 watts en paire de bottes délicate et désinvolte c'est pas des cracs  quand elle me sourrit  j'me détraque à coups d'insomnie tu me plaques comme une affiche au mur je porte plainte pour coups et blessures j'étais a deux doigts de finir fou de toi BB Brunes - Coups et Blessures love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1200-cmhd-gucci-c-est-bien-que-pour-les-bottes
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 18:47

bienvenue parmi nous cutie 

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu
avatar

« ADMINISTRATEUR »

A PARIS DEPUIS : 01/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 322
PSEUDO : steel wheels
CREDITS : yumita


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 19:09

BIENVENUE SUR LE FORUM ! soldes 
Bonne chance pour ta fiche !
& à la moindre question n'hésite pas !

Emilie est splendide, il nous faudra un lien qui déchire tout :pink: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1173-alex-enzo-but-you-re-an-animal-baby-it-s-in-your-nature
avatar

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 46
CREDITS : VOIR SUR L'AVATAR.


MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 20:18

EMILIE
Bienvenue cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A PARIS DEPUIS : 23/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 221
PSEUDO : fucking face.
CREDITS : Kowalski. (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 20:46

bienvenue cutie

_________________
PAS ACCÈS À MON ORDI JE REVIENS BIENTÔT I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t533-killing-isnt-like-smoking-you-can-quit
avatar



un fragment de nice à paris

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 52
PSEUDO : cécile / miss.nutella
CREDITS : (c) breaming


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 22:00

Merci tout le monde, je vous aime déjà tous <3
Sauf toi Coline, mais je reporte ce manque d'affection sur Jules, ne t'inquiètes pas =)

Fiche finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1288-cecile-he-s-like-a-spoon-of-nutella-in-front-of-a-sad-movie
avatar

A PARIS DEPUIS : 01/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 144


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 22:00

Lord j'adore ce que tu as écris, et ta façon d'écrire aussi hearty 
Pour moi tout est parfait ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1203-jules-i-wanna-kiss-kiss-kiss-u-all-over#23487
avatar



A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 57
CREDITS : Lady Fame.


MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 22:23

Gwenaël L. Royer a écrit:

Cécile me fera toujours pensé aux Liaisons dangereuses. mdr 

J'espère qu'elle sera pas comme Cécile dans Liaisons dangereuses, sinon le gros cas quoi. mdr mdr 
Bienvenue en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1229-les-gens-parlent-mal-les-gens-sont-cons-au-moins-tout-aussi-cons-que-moi#23852
avatar



un fragment de nice à paris

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 52
PSEUDO : cécile / miss.nutella
CREDITS : (c) breaming


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Lun 29 Juil - 22:24

Mais arrêtez ! Cécile c'est aussi mon prénom à moi :(
Merci quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1288-cecile-he-s-like-a-spoon-of-nutella-in-front-of-a-sad-movie
avatar

« ADMINISTRATRICE »

A PARIS DEPUIS : 10/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 1293
PSEUDO : yuliana
CREDITS : moi-même


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   Mar 30 Juil - 0:09

Je te valide, puisque Jules semble convaincu mdr
Bon jeu I love you

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1170-danae-lynn-je-te-regarde-tu-me-regardes-tu-crois-que-je-t-aime-mais-je-t-emmerde

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie   

Revenir en haut Aller en bas
 

(cécile) he's like a spoon of nutella in front of a sad movie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cécile Corbel
» Allures de Leader, allures d'imbécile [Chris Tsukiyo]
» Quelle heure-est-il Madame Cécile ? 8h et quart, Madame placard !
» Un Imbécile reste un imbécile
» Duo d'imbécile et une cuisine | ft. Jongah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: PERSONNAGE :: PRESENTATION :: FICHES VALIDEES-