rencontre autour de la musique. (Saucisse)
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 rencontre autour de la musique. (Saucisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 57
CREDITS : Lady Fame.


MessageSujet: rencontre autour de la musique. (Saucisse)   Mar 30 Juil - 19:59


Réveil brutal. Pour le jeune blond allongé dans son lit, entendre son meilleur ami gueuler au téléphone n'est pas forcément une très bonne méthode pour le forcer à se lever. Faut dire qu'il est si bien, là, dans son lit. Las, le jeune homme soupire avant de porter son regard sur son portable. Son espoir ? Voir l'heure et se dire qu'il peut encore dormir. La réalité ? Il découvre qu'il est en retard. Pestant, le blond repousse son drap et se lève à vitesse grand V. Vêtu d'un simple caleçon, il se dépêche d'enfiler les habits qui lui tombe sous le nez à savoir un tee-shirt  gris ainsi qu'un jean, basique, mais efficace. Sortant de sa chambre, Théotime s'approche de son meilleur ami à qui il fout une légère tape derrière la tête. « Eh, mec, ferme ta putain de gueule et grouille toi un peu ! J'te signale qu'on doit bientôt jouer là.  » Arnaud se retourne, les sourcils froncés. Au début il ne capte pas trop. Un peu normal. Ses pupilles sont bien trop dilatés et Théotime n'a pas besoin de réfléchir beaucoup pour découvrir que son meilleur ami vient de se taper une latte. Bon, c'est pas grave. Il joue bien aussi Arnaud, quand il est raide défoncé, c'est le principal même si le fait qu'il prenne trois cent ans pour comprendre les choses lui fait bien chier. Ah. Arnaud se met à capter la situation, alors il se met à bouger de partout. Théotime fait de même. Il se hâte vers la salle de bain, pour s'emparer de sa brosse à dent et de nettoyer ses quenottes. Suite à ça, il se passe un p'tit coup d'eau sur le visage, passe une main dans ses cheveux pour leur donner un air faussement coiffé. Une fois fait, il enfile ses chaussures, prend sa guitare, son paquet de clopes et son portable qu'il glisse dans sa poche. Arnaud le rejoint assez rapidement, enfin près. Et ils se cassent à deux ainsi. L'un avec sa guitare, l'autre avec sa basse. L'un ayant fumé un joint, l'autre qui est en train d'allumer la clope qu'il a dans le bec. Et c'est ainsi, comme toujours. Théotime et Arnaud marchent d'un pas pressé. Faut dire qu'il ne faut pas qu'ils soient en retard. Ce ne serait pas toléré par le patron et ils y tiennent, à ce job. C'est le seul qu'ils ont réussi à garder pendant autant de temps. Bien sûr, y a eu des semaines où ils ne jouaient plus mais au final, le responsable du bar les a toujours rappelé. Parce qu'Arnaud et Théotime, ils sont sympas au final, puis ils y sont drôles. Et bon, il faut l'avouer, ils sont pas mal aussi. Ça ramène un peu plus de clientèles  qui consomment et qui ramènent un peu plus d'argents dans les caisses. Ça fait toujours sourire le patron. Théotime et Arnaud entrent dans le bistrot. Il n'y a pas grand monde, mais c'est normal, il n'est que dix-huit heures et les clients ne viennent pas vers cette heure-ci. C'est toujours un peu plus tard, vers dix-huit heures trente. Ça laisse au moins le temps aux deux de s'entrainer. « Combes et compagnie là, grouillez vous de commencer à jouer, j'vous paye pas à faire les feignasses ! » Les deux compagnons et se dépêchent d'aller sur scène en adressant un léger coucou aux barmans. A force, ils ont sympathisé avec les employés, ça leur permet d'avoir des petites ristournes de temps en temps. Théotime sort l'instrument de son étui, Arnaud fait de même. Le jeune Combes, s'approche du micro, fait quelques mélodies avec sa guitare avant de faire un clin d'oeil à son meilleur ami. «  Bonsoir, je me présente Théotime, et lui, c'est Arnaud. En espérant que vous allez passer un bon début de soirée en notre compagnie.  » Suite à ça, ils se mettent réellement à jouer. Des chansons connues, d'autres moins. Ils osent même présenter des chansons de leur création. La plupart des gens s'en foutent un peu. Ils sont dans leurs bulles, dans leurs petits mondes, dans leurs discussions. Arnaud et Théotime, ils font partis du fond, c'est comme le décor, pas beaucoup de monde y porte vraiment un grand intérêt. Mais ils s'en foutent les deux. Tant qu'ils sont sur scènes, ça leur va. C'est ainsi.
La soirée vient à son comble. Théotime termine la dernière chanson de la soirée, une du dénommée Saez. Il l'aime bien, cette musique et généralement les clients du bar aussi. A ce qu'il paraît, sa voix colle plutôt bien au style. Quand on lui dit ça, Théotime sourit, parce qu'il l'aime bien, ce chanteur. Arnaud arrête de jouer avec les cordes de sa basse, le chanteur fait de même avant de déclarer, dans le micro : «  C'était Arnaud et Théotime, on espère que vous avez apprécié.  » Certaines personnes applaudissent d'autres non. Théotime se décolle du micro et part ranger sa guitare. C'est à ce moment qu'il réalise un peu du monde qu'il y avait durant son petit concert, si on peut appeler ça ainsi. Ce soir, il n'y a pas foule, mais ce n'est pas désert. Disons que c'est un beau petit monde pour un soir de semaine. Comme à son habitude, Arnaud s'est précipité vers la barmaïd. Chaque fois c'est le même coup, il tente désespérément de la mettre dans son lit. Ça ne fonctionne jamais. Alors Théotime regarde la scène amusé avant qu'une voix féminine se fasse attendre. Le blond fronce les sourcils, et se tourne vers la jeune femme. «  Il y a un problème ?  » Il fixe la blondinette. Un sourire nait sur son visage. Plutôt canon, faut l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1229-les-gens-parlent-mal-les-gens-sont-cons-au-moins-tout-aussi-cons-que-moi#23852
avatar


À CAUSE
DES GARÇONS

Tu déconnes on va pas se faire encore un plan gros ça comme. De quel plan tu causes, tu oses, c’est toi qu'a commencé. J'abandonne. T'es vraiment trop conne. À pas grand chose tu déconnes. Ben tu vois, lui, me trouve super bonne. À cause des garçons. On met des bas nylon, on se crêpe le chignon. À cause des garçons. Et du qu'en dira-t-on, on pleure sur tous les tons. À cause des garçons. On s'allume pour de bon. À cause des garçons.


A PARIS DEPUIS : 23/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 420
PSEUDO : endless hope, bitch.
CREDITS : retrotrend. tumblr.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: rencontre autour de la musique. (Saucisse)   Jeu 1 Aoû - 12:12

J'ENTENDS LE SON, LA MÉLODIE ET JE LA SUIS. POURTANT, JE SUIS PERDUE DANS SES RUES INCONNUES. MAIS CE N'EST QU'UN ARRÊT. JE NE M'AVENTURE PAS POUR DE VRAI. C'EST SEULEMENT LE TEMPS D'UN INSTANT. LE TEMPS DE TOMBER SUR LUI, L'IMPOLI.
rencontre autour de la musique.
C'est un scandale ! Je n'ai jamais vu ça de toute ma vie. Il ma jeté dehors, ce con. Non mais pour qui il s'est prit ? Me faire ça à MOI ? Non mais allô quoi, allô ! Ce connard de taxi m'a mise dehors, carrément. Tout ça parce que je lui disais d'aller plus vite. Les Parisiens au volant j'vous jure. Susceptible, mais susceptible de fou. Voilà, résultat j'suis paumée je sais pas où. C'est la merde, faut que j'appelle Edgar et vite. « Venez me chercher TOUT D'SUITE ! » « Mademoiselle Mercier ? Que se passe-t-il ? » « J'étais dans un taxi pour aller chercher ma robe Donna Karan et ce con de chauffeur m'a jeté hors de sa poubelle. C'est fini, plus jamais je prends les transports en commun ! » « Calmez-vous, est-ce que vous savez où vous êtes ? » L'I-phone collé contre l'oreille, je cherche des panneaux, des indications, quoi que ce soit. « Colline du Père Lachaise, devant un bar qui s'appelle.. Le Bouillon Belge ? » Quelle horreur, mais quelle horreur, un bar de pauvres. « Oh pitié Edgar, faites-vite.. » Mon chauffeur aussi serviable que moqueur, rigole un chouïa avant de me promettre d'être là dans une trentaine de minutes. Mais en attendant, j'suis bloquée ici. Devant le Bouillon Belge les mecs. Ouais, t'as vu un peu ? C'est la grande classe. Et je suis pas du tout équipée pour voir le peuple. Encore pire, il fait putain de chaud. Non, je peux pas rester dehors, c'est pas possible, j'vais cramer. Faut que je rentre, uhm, dans le « Bouillon Belge. »

Anne-Sophie j'crois que t'es plus sur les Champs. Le bar est passable, pour des classes moyennes. Il y a un peu de monde et je fais clairement tâche avec mes vêtements de marque. Ça va, ils n'ont jamais vu une jupe Valentino et un chemisier Chanel ? Les pauvres, j'voure jure. Ils sont trop impressionnables. Apparemment, il y a un petit concert ce soir. Ma foi, autant écouter un peu. « Bonsoir, je me présente Théotime, et lui, c'est Arnaud. En espérant que vous allez passer un bon début de soirée en notre compagnie. » Oh, c'est qu'il est mignon le chanteur là. J'ai peut-être bien fait d'entrer moi. Mais il me faut à boire, pour supporter l'endroit. Et comment les gens sont habillés aussi. J'me pointe au bar, le comptoir pègue. « Un cosmopolitan s'il vous plaît. » Le barman me regarde, de haut en bas, avant d'sortir. « Vous voulez pas une bière, la première est gratuite pour les jolies filles comme vous ? » Et là, j'ai genre un bug, bouche baie, et de suite je rétorque. « Est-ce que j'ai une tête à boire de la bière ? Mon cosmo, et vite. » C'est un billet de cinquante que j'étale devant lui, histoire que ça le motive. « Gardez la monnaie. » Mieux vaut rester debout, on sait jamais. Je poserai pas mes miches sur ces tabourets suspects, ah que non. Le duo commence à jouer, et il joue plutôt bien. Ouais, c'est cool. Et Théotime là, il est tellement bégé que de toute façon, ça ne peut que passer. Enfin, pour les minettes en chaleur. Moi tout ça, ça me passe au dessus tu vois. Il reprend Imagine Dragons, Radioactive, et là je fonds. Parce que Radioactive quoi. Mais j'le montre pas, faut se maîtriser. Les musiciens terminent par Saez, et la représentation est terminée. « C'était Arnaud et Théotime, on espère que vous avez apprécié. » Je dois bien avouer que ouais, j'ai apprécie. Oh, il est vraiment craquant. Il a la gueule de l'artiste torturé qui doit le faire comme un Dieu dans une chambre ou sur un piano. Les guitaristes ont du doigté, c'est bien connu. Et celui-là a de biens grandes mains, hahahaha.

Leur matériel rangé, ils s'approchent du bar. Je repère Théotime, le chanteur principal. Non, je n'irai pas l'aborder. Pourquoi ? Parce que Edgar va bientôt arriver et.. Oh. Oh merde. - Travaux sur la route, j'aurais du retard. E. - « Oh non c'est pas vrai ! » Fais-je tout haut. J'vais devoir attendre ici, encore. Mais peut-être pas toute seule. « Il y a un problème ? » C'est le beau Théo qui me parle. Et je ne calme pas mes nerfs. Il est encore plus sexy de près. « Oui ! Mon chauffeur était censé venir me chercher là maintenant, mais il est bloqué par des travaux à l'entrée du quartier. » Juste après, on me sert mon verre, que j'attrape et que j'enfile presque cul sec. J'inspire un coup. On se détend, on se détend. Ça pourrait être pire, genre quelqu'un pourrait tacher mon chemisier.

made by pandora.

_________________
MÉFIE-TOI DU CONNARD DANS TON BOUDOIR

Je veux tout tenter, je manque d'espace je veux tout changer. Bousculer ma vie pour mieux respirer, faire sortir ma rage, je me perds, je me perds, je me perds, je me blesse. Avec tous ces cons qui m'oppressent. Une poupée chiffon voilà ce que je suis, pour tous ces hommes mal-polis. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1212-saucisse-certains-l-aiment-tendre-d-autres-bien-cuite#23560
 

rencontre autour de la musique. (Saucisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SALSA, BOSSA NOVA ET MUSIQUE LATINO, DE RIO A CUBA ET BUENOS AIRES...
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tour du monde virtuel
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: PARIS, MA CAPITALE :: le nord-est :: père lachaise et ses alentours :: bouillon belge-