(june) + sois belle et tais-toi
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 (june) + sois belle et tais-toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

A PARIS DEPUIS : 01/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 33
PSEUDO : Chloé


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: (june) + sois belle et tais-toi   Ven 2 Aoû - 11:24

sois belle et tais-toi
(gainsbourg) ▽ Le ramier roucoule, le moineau pépie, caquette la poule, jacasse la pie, le chameau blatère et le hibou hue, râle la panthère et craque la grue, toi, toi, toi, toi, sois belle et tais-toi.
Gaultier s'était réveillé ce matin-là avec l'odeur du petit-déjeuner que lui concoctait sa mère. Des crêpes suzette, de quoi le mettre d'aplomb de bon matin! Elle était pleine d'attention pour son fils, Danielle, et il le lui rendait bien. C'était la seule femme que Gaultier traitait bien. Il n'a de cesse de se plier en quatre pour lui faire plaisir si bien que quand elle lui demande de se poser, de se trouver une gentille fille, il le fait. Il travaille aussi ardemment sur le désir de petit-enfant de sa chère mère. Sa femme est très réfractaire à cette idée, il ne couche d'ailleurs même pas ensemble. Sacré merdier. Gaultier la voulait bête et chaude comme la braise, il s'était retrouvé avec une fille trop intelligente et frigide qui refuse de coucher avec lui. Elle était jolie cependant à son bras, bel accessoire malgré tout. Elle faisait le bonheur de la génitrice de Gaultier également, elles étaient super complices. "Tu devrais sortir ta petite femme ce soir" qu'elle lui avait dit, sa mère, alors que Gaultier venait d'engloutir ses crêpes. Il soupira et promit qu'il le ferait à la plus grande satisfaction de Danielle. Sa journée, Gaultier l'avait passé sur son piano. Pas de boulot aujourd'hui, il allait pouvoir prendre du temps à lui, faire ce qu'il aime par dessus tout. Ses doigts s'étaient baladés sur le piano toute la sainte journée sans qu'il ne ressente de la douleur, trop emporté dans les incessantes mélodies que produisaient son merveilleux piano pour remarquer que ses doigts souffraient d'un tel exercice. Sur les coups des dix-huit heures, Gaultier s'arrêta enfin. Il était temps de faire une pause, sa mère devait sûrement s'ennuyer. Effectivement, il trouva celle-ci avachie devant la télé à zapper encore et encore. « Mère, que diriez-vous de choisir avec moi ma tenue pour ce soir? » Le vouvoiement? Une obligation chez les Grimaldi. Gaultier vit une lueur d'excitation naitre dans les yeux de sa mère, elle prit ensuite son bras et l'entraina dans sa chambre. Sans qu'elle lui demande son avis, elle lui trouva ce qu'elle présenta comme étant "la tenue parfaite pour un rendez-vous entre amoureux". Bienveillant, Henry enfila le costard que lui avait déniché sa mère et envoya un SMS à June. "Je passe te chercher chez toi à 19h30". Ça lui laissait juste le temps d'écouter les blablas divers de sa mère sur le bonheur du mariage et de l'amour et de se glisser au volant de sa Lamborghini. Arrivé devant chez elle, Gaultier fit l'effort de sonner et de l'attendre devant sa porte. Quand elle ouvrit, il ne put s'empêcher de lui adresser un sourire carnassier après avoir regardé sa montre. « Salut chérie! Oh c'est fou, je suis en avance... Un petit plan bestial sur la table, ça te dit? » On ne pouvait guère dire que Gaultier se montrait délicat avec sa compagne. Il n'en voyait pas l'intérêt. Soudain, une petite tête surgit de derrière les jambes de June. Super. Gaultier soupire. Il s'en foutait d'avoir dit de vilaines choses devant le gamin, il était juste pas très à l'aise avec les gosses. Trop innocents, trop mignons. Il avait presque des scrupules à être dégueulasse devant eux. « Salut bonhomme! Désolé mais tu viens pas avec maman ce soir... Elle est où ta nounou? » demanda-t-il en levant les yeux vers June, l'air interrogateur.



(c) AMIANTE



_________________


You're a freak
C'est moi qui t'ai suicidée, mon amour, c'est moi qui t'ai ouvert les veines, je sais. Maintenant tu es avec les anges pour toujours et à jamais,sorry angel, sorry so, sorry angel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(june) + sois belle et tais-toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: PARIS, MA CAPITALE :: le nord-est-