henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Ven 2 Aoû - 22:31

i love the feeling you bring to me

henri feat momo.

 


Les berges qui longent la Bibliothèque Nationale sont inscrites dans une nouvelle vogue. Avant, c'était Passy et le Trocadero qui primait avec ses grandes boîtes de nuits tel que le Queen. Maintenant, c'est un tout autre paysage qui s'offre aux bobos parisiens qui veulent faire la fête. C'est donc ici que je me rendais, ce soir, avec une bande de pote de Centrale. Au début, on ne voulait que se promener, les cheveux au vent, une bière dans la main, mais on a rapidement déchanté lorsque la pluie a fait des siennes. Heureusement, nous étions tous proches d'une boîte de nuit sur les berges, dans le complexe vert de la cité de la mode à Paris. Nous voilà donc contraint à payer la peau du cul pour réchapper aux gouttes. On s'assoit, on boit des shots, on se pavane à deux sur le dancefloor, l'autre étant bien trop timide pour oser quelques pas de danse. J'suis en plein trip avec une meuf, une bonnasse, du moins ce que j'en discerne dans le noir calfeutré de la pièce. Elle se colle à moi et ça m'excite. Peut-être que je la ramènerai à La Goutte d'Or, peut-être pas, ça ne dépend que d'elle. J'vais quand même pas l'enlever sur place. J'aime le sexe, mais j'suis pas désespéré au point de bâillonner une fille... ou un mec. D'ailleurs, y'en a un qui me pousse. Putain, il commence à me les casser. Y'a assez de places pour pas qu'on puisse se marcher sur les pieds, non ? Je me retourne vers lui et dépose une main assez vigoureuse sur son épaule. Il se retourne. Surprise. Ma victime préférée, mon bourreau attitré, Henri. Je ne sais même plus comment je connais son prénom, je le sais, c'est tout. Et là, il est devant moi, en train de se dandiner sur la même piste que moi. J'ai envie de vomir. Pourquoi ? Mais parce que ce mec me tape constamment sur les nerfs, avec son air de bobo suffisant et de narcissique invétéré. Je peux pas le supporter. Et pourtant, quand je le regarde, quand je pose mes yeux sur des parties de son corps, j'ai tout juste envie de le manger d'un coup, de l'avaler... stop, ça devient vraiment trop dégueulasse dans ma tête. Avec lui en plus, pouah. C'est pas comme si je l'ai jamais fait avec lui -j'veux dire baiser-, c'est que ça me répugne à chaque fois que j'y pense. Pourtant, c'est plus fort que moi. Il est canon, j'suis canon, deux corps en parfaite union. On peut dire qu'on se complète et je crierais même que je l'aime lorsque je monte au septième ciel avec lui. Fais attention p'tit con, t'es en train de salir mes godasses. Je peux pas m'en empêcher. Faut que je sois méchant, infecte avec lui. Je sais qu'il va me rendre la balle. Je sais comment la soirée va finir, alors j'abandonne la blonde électrique et je me consacre tout entier à Henri.



_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.


Dernière édition par Mordred A. Selwyn le Sam 3 Aoû - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu

Invité
Invité


MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Sam 3 Aoû - 10:37



henri feat momo.

 


Je me promenais encore avec ce fameux manteau à fourrure. Le rose. Oui le rose c'est la mode à Paris. J'étais seul avec un sac vuitton à 500 balles, dans la rue. Comme à mon habitude je me pavanais devant tout ce mépris; et par mépris je veux dire la classe moyenne de Paris, les hommes qui portent encore des t-shirt Kaporal, et les femmes qui s’habillent toutes chez Kookaï ...ouais du mépris.
J'avais pas encore bu. Horreur. J'avais pas encore dragué. Horreur. J'avais pas encore baiser. Triple Horreur. Fallait que je me trouve un petit plan cul naïf, plutôt beau-gosse, qui croît en l'amour.
J'arrivais devant cette boîte plutôt prisé du Paris chic, j'arrivais devant le videur avant de prononcer ces quelques mots :"Dites-leur que le fils de Lacoste est arrivé.". Ouais en mode bitch please. Dès que le videur a entendu le mot Lacoste il a ouvert les portes du club pour moi, quelle classe.
élipse.
J'avais beaucoup dansé, j'avais aussi dragué, embrassé lorsqu'un pas si inconnu que ça vînt me voir en me disant que je salissait ses chaussures, je répondait son attendre :
"Bah comme ça elles seront en accord avec ta tête chéri. Tu veux pas qu'on aille autre part, si tu vois ce que je veux dire ..."

sorry:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Sam 3 Aoû - 19:08

i love the feeling you bring to me

henri feat momo.

 


Henri est déjà dans les bras d'un débile. Rien que de le voir toucher quelqu'un d'autre que moi m'échaude le sang. Je sens la colère monter en moi. Il est mien. Je suis le seul à pouvoir lui parler sur ce ton, à le frapper avec toutes mes forces, à le baiser jusqu'à ce que mes jambes ne me portent plus. Alors oust à son chiot de garde. Je fais un signe méprisant à sa trouvaille de ce soir. Casse-toi toi. Je n'hésite pas à être vulgaire. Avec le taux d'alcool que j'ai encaissé, ce n'est pas difficile. Je me retourne vers Henri. Quel salop de venir se pointer dans la même boîte de nuit. Il ne pouvait pas s'abstenir de draguer un soir pour m'épargner de le voir ? J'suis sur les nerfs et ça ne fait qu'envenimer mes pulsions qui cognent le creux de mes reins. Bah comme ça elles seront en accord avec ta tête chéri. Tu veux pas qu'on aille autre part, si tu vois ce que je veux dire ... Petit con, je t'en mettrais bien une, là, tout de suite. Seulement, ça me vaudrait une sortie mouvementée du bateau pêche et je n'en ai aucune envie. J'lui lance un sourire faux et l'attrape violemment par le cou comme si c'était mon meilleur pote. Je serre mes phalanges sur la peau de sa nuque. Le savoir sous mon emprise, qu'est-ce que j'aime ça, qu'est-ce que ça m'excite. Et puis, le fait qu'il me dise qu'il a envie de baiser avec moi me fout la chair de poule. Ah, mais qu'est-ce que ce mec a sur moi ? J'comprends pas. J'crois qu'on s'aime, que j'me sens faible à ses côtés, alors j'essaye de reprendre le dessus... par simple peur. Je l'attire contre mon buste et mon bassin et lui murmure des mots à l'oreille. Tu vas prendre cher m'sieur Lacoste. C'est pas parce que t'as de la tune que tu vas y réchapper. Mais j'paris que t'aimes ça, hein ? Je me dégage pour voir sa réaction et sa tête quand il me répondra. J'attends ça et après j'me casse avec lui. Je sais pas où est-ce qu'on va aller, mais faut bien trouver sinon on risque de transformer le dancefloor en baisodrome.



_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu

Invité
Invité


MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Dim 4 Aoû - 10:25



henri feat momo.

 


En fait je sais pas pourquoi mais ça m'amuse de le rendre jaloux. Il est tellement mignon quand il se met en colère, ça me fait du bien de le voir se battre pour moi, c'est égocentrique, mais j'aime quand les gens me veulent. Pendant que je répliquais à sa remarque, je sentais le jeune naïf en manque de sexe qui ondulé ses formes contre les miennes, et ça avait pas l'air de perdre à mon petit Mordred. Alors juste pour l'énerver je continuais de frotter mon corps contre le sien, j'étais sûr que mordred allais craquer, c'est pour ça qu'il s'écriais : Casse-toi toi. Je pouvais pas m'empêcher de lui dire : "Putain ! Il était prêt à me sucer, tu crois que c'est simple de trouver des mecs comme ça ... merci Mordred !". A peine venais-je de lui lancer cette remarque que je sentis deux puissantes mains s'attacher autour de mon cou, on va dire que je suis sado-maso mais ça m’excite quand Mordred me frappe. Je sais pas pourquoi, je me sens faible avec lui, et quand il me frappe, je me sens victime, je suis sous son emprise, et j'aime ça. C'est pour ça que dès que je le voit, je ne peux rien faire, on finira forcément dans son lit.
Il collait alors son bassin contre le mien pour pouvoir me susurrer à l'oreille : Tu vas prendre cher m'sieur Lacoste. C'est pas parce que t'as de la tune que tu vas y réchapper. Mais j'paris que t'aimes ça, hein ?. Il me faisait rire. En fait je me demande si je suis amoureux. On est des âmes-soeurs, on aime baiser ensemble, se frapper, mais au fond on peut pas se saquer ... Je répondais sans plus attendre : Oh oui j'aime ça ! Mais arrêtes de poser des questions et bouges toi ! Fais moi l'amour comme un dieu Mordred.
Je laissais alors ma main glissais sous son t-shirt avant qu'elle n’aille faire un petit détour par le caleçon, je sais qu'il aime, c'est mon péché-mignon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Dim 4 Aoû - 19:38

i love the feeling you bring to me

henri feat momo.

 


Putain ! Il était prêt à me sucer, tu crois que c'est simple de trouver des mecs comme ça ... merci Mordred ! Il le fait exprès ou quoi ? Je regarde Henri se coller à nouveau à sa pute. Directement, la boule dans mon ventre augmente de volume. Il fait sa pute, mais moi j'veux être le seul spectateur, personne d'autre n'a le droit de poser ses yeux sur lui lorsqu'il est comme ça, du moins pas tant que je suis dans les parages. Après, il fait ce qu'il lui chante, même si quand il est pas près de moi, j'pense à lui et à ce qu'il fabrique sans moi. C'est stressant, tu sais. Je me pose des questions que je n'aurais jamais pu imaginer. Mais je finis toujours par oublier. Il le faut bien, sinon je ressemblerais à un zombie le matin, n'ayant pu fermer de l'oeil. J'en ai rien à foutre. Je le prends par la nuque. Je veux lui faire mal pour ce qu'il me fait à cet instant. Quel déconneur. Il joue avec mes sentiments, je le sais. Henri, c'est pas qu'un Lacoste, c'est une vraie salope. Bitch qu'on l'appelle derrière son dos. Il fait des misères à mon cœur, alors j'essaye d'agir comme si rien n'était. Je le traite comme une vermine pour apaiser la douleur. Cependant, je n'arrive jamais à me contrôler dès qu'il est trop près de moi. Son souffle sur ma joue, son bassin contre le mien, la tentation de lui arracher son haut à mille euros. Je l'attise. Oh oui j'aime ça ! Mais arrêtes de poser des questions et bouges toi ! Fais moi l'amour comme un dieu Mordred. On ne perd jamais son temps avec Henri. Ce gars va droit au but et sa main droite sur mon buste musclé et nu en est une belle démonstration. Toujours accroché à lui, je m'humidifie la bouche et me mords sensuellement la lèvre inférieure. C'est un trop beau compliment venant de ta bouche. Qu'est-ce qui me vaut ce plaisir ? Je veux qu'il me désire, je veux l'entendre de sa propre voix, de ses propres gestes. Pour l'instant, je savoure ses caresses sur mes abdominaux et je le prends par la ceinture. je l'entraine hors de la piste, hors de ce cocon bruyant et de son chiot. Let's go fucking Henri. Je n'ai pas encore eu la chance de goûter à ses lèvres. Ca fait combien de temps depuis la dernière fois que je l'ai vu ? Une semaine et quatre jours. Ça m'arrive de me réveiller brusquement la nuit et de compter les jours. Et alors, je me rendors. Le lendemain, j'ai oublié. Je me rappelle que ça fait un bon bout de temps que je ne l'ai pas embrassé. Je l'attrape brusquement la nuque et l'attire vers moi. Nos lèvres s'écrasent les unes contre les autres. J'essaye de ne pas trop y mettre du mien, mais mon cœur qui s'emballe me souffle le contraire. Je me retire et reviens à l'attaque. Je le mitraille de baisers volés. Putain, je me sens bien... j'en viens même à murmurer son prénom dans un souffle, comme si j'ai peur de le perdre.



_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu

Invité
Invité


MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Lun 5 Aoû - 9:54



henri feat momo.

 


J'avais enfin trouvé un mec qui voulait me sucer et là ya l'autre con qui débarque en mode jaloux. J'avoue je préfère Mordred, c'est plus intense avec lui. Mais j'en ai marre de ses crises de jalousie, on est juste amis ? des amis qui baisent de temps en temps. EN fait je crois que si en baise, c'est un signe d'amour; comme les mantes-ligueuses qui se mangent après chaque relations sexuels, c'est un signe d'affection ... Bah nous pour se dire je t'aime, et bah on fait pleins de trucs pas catholiques toutes les nuits. Là ça fait 1 semaine et 4 jours. C'est trop. En fait je crois que je me sens en sécurité dans ses bras, c'est une noisette chez un écureuil. Après sa remarque j'enchaînais : Tu m’excites trop là. En fait je me demande si je devrais d'abord t'embrasser ou te faire quelques gâteries.... Il me passais alors quelques doux baisers avant de prononcer mon nom entre deux échanges, j'avais l'impression qu'il ne voulait pas me perdre. Mordred me répondait par juste 4 mots :Let's go fucking Henri.
D'habitude je ne comprend pas l'anglais mais là ... jattendais que ça de lui : [color=#9999cc]Ou ça ?[/clor] lorsque je soulevais mon t-shirt or de prix pour le laissé voir mon torse et mes abdos, N'importe-où, mais grouille sinon je vais le faire sur le bar ...
je commençais mes fameux baisers dans le cou, ma langue parcourait toutes les parcelles de son corps, en commencé juste l'acte lorsue deux simples mots sortait de ma bouche : Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   Mar 6 Aoû - 22:27

i love the feeling you bring to me

henri feat momo.

 


Mes lèvres me brûlent. Je m'accroche à celles de Henri, j'en veux toujours plus. Lui aussi est brulant, je le sens par les gouttes de sueur qui commencent à faire apparition sur son torse. Je régale de le voir dans cette situation, sous ma coupe. Je lui fais l'effet désiré. N'importe-où, mais grouille sinon je vais le faire sur le bar... Un petit rire s'échappe de ma bouche entre deux baisers. Henri et sa rapidité effrayante. Oui ça me fait peur. J'ai pas envie que notre baise dure que deux minutes. En fait, je veux que ça dure toute la nuit pour que je puisse décharger mes pulsions et mes sentiments pour lui jusqu'à notre prochaine rencontre. Oh mon dieu. Est-ce que je viens de dire "sentiments" ? Je maugrée en moi-même. Coquin va. Je ne peux m'empêcher de soupirer bruyamment lorsqu'il vient me sucer le cou. Je laisse tomber ma tête en arrière afin d'apprécier le moment. Il n'y a plus que Henri et moi dans la salle, personne d'autre. Je sais que l'on doit bouger, mais tout de suite j'en suis incapable. Je t'aime. Une lumière vive éclaire soudainement mes prunelles. Ces mots... traversant sa bouche... ça me fout la chair de poule. Ca me consume et ça me transit à la fois. Ca m'excite et ça m'effraie. Je recule d'un pas, assommé. Qu... quoi ? Je t'aime. Je t'aime. Je t'aime. Ca ne veut plus sortir de ma tête. Trop de sentiments, trop de responsabilité. Je le prends brusquement par le col et l'entraine en dehors de la boîte de nuit, sous le complexe vert, en pleines berges. Il fait noir et désert. Un endroit idéal pour baiser... ou tabasser quelqu'un, ça dépend de mon humeur. Maintenant, j'étais assez sûr de vouloir lui faire mal pour ce qu'il a dit. Je lui donne une gifle. Sa peau vient claquer contre mes phalanges. C'est bon, pourtant je regrette mon acte tout de suite. Henri se tient la joue. J'lui ai fais mal, j'suis un monstre. La panique m'envahit. J'essaye de réparer ma faute, mais j'ignore s'il me pardonnera. Henri... Henri pardon. Putain, je pourrais chialer s'il continue à ne rien dire. J'pourrais le supplier. Henri ? Je sais plus quoi faire. La seule chose qui me passe par l'esprit, c'est de l'attirer contre moi, de l'embrasser comme un vampire sucerait sa proie et de glisser ma main sur la bosse de son pantalon, déjà dure.



_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.   

Revenir en haut Aller en bas
 

henri/mo ◮ oh you turn me on and i hate it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» La tête du bon roi Henri IV
» Henri Cassagne
» La richesse d'Henri XII (10)
» Biography de Frédéric Henri Walther

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: PARIS, MA CAPITALE :: le sud-est :: paris rive gauche-