elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 21:41

elisha mandy stanford

prénoms ⊱ elisha, mandy. nom ⊱ stanford. surnoms ⊱ eli', lili, sha'. date et lieu de naissance ⊱ 18 mai 1993, à paris. âge ⊱ twenty yo. origines ⊱ anglaises. statut civique ⊱ célibataire. attirance ⊱ boys, boys, boys. profession/étude ⊱ étudiante en mannequinat, et vendeuse dans une boutique de fringues. groupe ⊱ alfred de musset. opinion politique ⊱ plutôt neutre. crédit ⊱ tumblr is my boyfriend.
caractère ⊱ affectueuse, souriante, dynamique, attentionnée, franche, rancunière, râleuse, spontanée, tactile.
▹ C'est dimanche. Au programme, ton occupation dominicale indispensable sera :
Un brunch en famille ou chez des amis de longue date.
Un tour en forêt, un jogging, une escapade dans les rues de Paris à la recherche de l'inconnu.
La glande totale devant un DVD. Éventuellement un café-aspirine entre potes vers 18h.

▹ Tu viens de recevoir ta paye et tu as envie de t'offrir un petit quelque chose :
Une énième paire de chaussures, un chapeau, un sac.
Un stylo, un cahier, un porte-clé.
Un nouveau blackberry, une babiole ultra luxe.

▹ C'est la saint-valentin aujourd'hui. Comment réagis-tu ?
Tu es seul(e) chez toi et tu te gaves d'un pot de glace goût chocolat-noisette.
Tu décides d'aller voir un(e) ami(e)/ton(ta) petit(e) ami(e) et de lui déclarer ta flamme.
Tu te fiches complètement de cette journée, elle est banale à tes yeux.

▹ T'es jeune et tu as tes préoccupations. Quelles sont-elles ?
Web, livre, fringue, téléphone, "C'est juste pas possible !"
Facebook, grave, soirée, roc, déchiré, "Ah mais ouais carrément !"
Dîner, bourse, défilé, BBM, Londres, "Tu devineras jamais ce que j'ai appris !"

▹ Et toi, tu te déplaces comment ?
En voiture/scooter/moto
En vélo/à pied
En métro/bus

▹ Si tu devais partir en vacances ou si on t'offrait un voyage, t'irais où ?
Un Club Med au soleil, avec vos potes ou votre chéri(e), ou alors un trip roots et sportif en Amérique du Sud.
Un peu à la campagne en famille, puis un peu en amoureux en Corse.
St-Tropez l'été, Courchevel l'hiver, ou New York.

▹ Cet après-midi, rendez-vous entre amis. Votre QG :
Un bar propre, staïly, à la déco qui se la raconte un peu.
Un salon de thé bobo, un café tout en bois, calme et cosy.
Un salon de thé à l'ancienne, un café bourgeois, un bar de musée ou d'hôtel.
pseudo/prénom ⊱ lauu _ (laurine). âge ⊱ twenty two yo. scénario ⊱ non. fréquence de connexion ⊱ everyday, i think. avatar ⊱ kara rose marshall, la plus belle. comment vous êtes arrivé là ⊱ le projet bazzart cutie .
Code:
<pris>⊱</pris> kara rose marshall - [i]elisha m. stanford[/i]



Dernière édition par Elisha M. Stanford le Sam 3 Aoû - 22:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 21:41


diamonds in the sky

je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin,
je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise.


I'M GONNA SHINE LIKE A STAR, CAUSE I'M THE ONLY ME IN THIS WORLD ► On aurait pu croire que j'avais toujours eu une vie digne d'un conte de fée. Il faut dire que j'avais tout pour ça. J'étais née avec une petite cuillère en argent dans la bouche, à croire que l'argent ne fait vraiment pas le bonheur. Mes parents se sont croisés lors d'une soirée, ils ont échangés un regard, et celui-ci aura suffit. Ce fût un véritable coup de foudre, pour l'un comme pour l'autre. Un an plus tard, les fiançailles étaient déjà au programme, et le mariage arriva peu de temps après. La suite logique des choses, c'est le bébé. Et de ce côté-là, on peut dire qu'ils n'ont pas chaumés. Je suis la petite dernière d'une fratrie de cinq frères et sœurs. Autant vous dire que pour se faire une place dans une famille si nombreuse, c'est pratiquement mission impossible. La petite fille que j'étais alors, débarquait dans une famille quelque peu bancale, mais aux règles pourtant bien établies. Il fût toujours hors de question de manquer à une seule de celles-ci sous peine de sanctions. D'ailleurs, je ne tentais même pas de savoir à quoi je pourrais avoir affaire en cas de non-respect du règlement. Coutumes et autres traditions avaient également bercés mon quotidien. J'avais donc reçu une très bonne éducation, bien qu'assez stricte. Je pouvais également avoir tout ce dont je rêvais en un claquement de doigts, il s'agissait de compenser certain manque évidemment. Cependant, être bien élevé, ce n'est pas seulement ce que l'on attend de nos parents. L'amour dans tout ça, je me demandais si ils avaient entendu parler de ce sentiment. A les regarder, on pouvait penser que tous les problèmes de la terre se réglaient à l'aide d'un chèque. Ce qui me faisait le plus peur était le fait que mes frères et sœurs semblaient prendre le même chemin. Sauf que moi, on ne m'achète pas. Et ils le comprendraient à leurs dépends. Quoiqu'il en soit, les membres qui étaient censés composer ma famille restaient une belle interrogation à mes yeux. Je ne comprenais pas leur fonctionnement, leur façon de vivre, et ce qu'ils attendaient de la vie. Je regardais tout ce fric les consumer chacun à leur tour, me promettant de ne jamais devenir comme eux.


FRIENDS SHARE SECRETS, THAT'S WHAT KEEPS US CLOSE ► Quant à ma vie amoureuse, elle est tout aussi loin d'être une réussite. Je dirais même que c'est un vrai désastre. Mon instinct me fait toujours défaut. Je pourrais même aller jusqu'à dire qu'il me précipite au fond du gouffre. J'ai toujours été attiré par les mecs parfaits seulement en apparence, puisque bien souvent, le reste ne suit pas. Et je ne m'en rends compte que lorsqu'il est déjà trop tard, évidemment. Tout avait déjà très mal commencé lors de mon premier baiser… « Si je t'embrassais, tu ferais quoi ? » me demandait un ami. « Essaie pour voir ». Oui j'étais pleine d'aplomb, comme à l'accoutumée. Mais c'était une carapace, car mon cœur, lui, battait à cent à l'heure. J'avais quinze ans à cette époque-là. Je sentis sa main se poser sur ma joue gauche, et je fermais doucement les yeux, alors que nos lèvres se touchaient. C'était tout simplement parfait. Mais ces moments ne durent jamais puisqu'il me jeta comme une malpropre quelques jours plus tard. « T’es un vrai enfoiré Matt, un putain d’enfoiré ! » Ce furent les derniers mots que je lui adressais, puisque je ne le reverrais plus. Cet épisode, je l'avais donc raconté à Eileen, ma meilleure amie. Pour bien illustrer le fait que les mecs n'étaient que des abrutis, qui ne faisaient que profiter de nous, pauvres femmes en détresse. « Je suis pas prête de me faire avoir une deuxième fois je t'assure » lui certifiais-je. Ma meilleure amie me regardait en hochant la tête, se retenant de rire sûrement. « Pourquoi tu me regardes comme ça ? » demandais-je, intriguée. « Parce que je ne crois pas un mot de ce que tu me dis. Tu vas recommencer avec un autre mec dans un mois » me répondit-elle. J'eus un rire nerveux pour toute réponse. Eileen me connaissait tellement bien que ça en devenait grave par moments. Je ne pouvais absolument rien lui cacher et c'était réciproque. On se connaissait depuis nos six ans. La seule belle rencontre que j'aurais quand même fait grâce à mes parents. Depuis ce jour, Ei' m'était devenue essentielle, j'avais toujours tout partager avec elle, et je comptais bien continuer.


I WATCHED IT, BEGIN AGAIN ► Dès que possible, j'ai quitté cette famille, qui ne me convenait plus ou qui ne m'avait même jamais convenu, pour aller m'installer chez ma grand-mère. Au moins, cette dernière n'était pas corrompue. Elle ne possédait pas tout cet argent dont mes parents ne savaient plus que faire. Elle avait des valeurs et des principes, ce qui manquaient à mon ancienne demeure. Ma grand-mère fût ravie de m'accueillir chez elle, et je savais que j'allais au moins pouvoir bénéficier d'une vie normale désormais. Cependant, ma mère a eu beaucoup de mal à l'accepter et à me laisser partir, alors que je n'allais pas bien loin. Malgré que je le refuse, elle a continué à me verser un peu d'argent tous les mois. Sûrement se sentait-elle mieux en se disant qu'elle s'occupait toujours un peu de moi de cette façon. Quant à mon père, il a carrément tiré un trait sur moi dès que j'ai passé le pas de la porte de chez lui. De toute façon, je n'avais pas besoin de lui pour continuer ma vie. Et la nouvelle que je venais de commencer en dehors de ma demeure de naissance me convenait bien mieux. J'avais grandis en restant toujours la même. C'est-à-dire, cette fille qui se donne à fond dans ses études, pour obtenir de très bonnes notes. Simple et naturelle, se satisfaisant du peu que lui apporte la vie. Obstinée, c'est certain, mais je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas également. Loin d'être naïve, je ne me laissais pas avoir par le moindre petit sourire angélique. Généreuse, on a toujours pu compter sur moi en cas de problèmes. L'esprit rebelle, je n'aimais pas que l'on me surveille ou que l'on me fixe toutes sortes de règles plus inutiles les unes que les autres, vu que je ne les suivais pas. Il était hors de question que l'on me dise ce que je devais faire, quand et où. J'étais une personne à part entière et j'entendais bien en profiter selon mes règles à moi. Passionnée de mode et de danse, je l'étais depuis très jeune. C'est donc sans surprise que mes études se dirigèrent vers ces domaines.


WE'LL ALWAYS BE TOGETHER, DON'T YOU WORRY ► Bien que je connaissais déjà très bien Eileen depuis que nous étions petites, ce n'est que durant les années lycée que j'avais fait la connaissance du reste de la bande. Parce que c'est que nous allions très vite devenir. Il y avait Penny, Sélénia, Alisha, Eileen, et puis moi. Cinq jeunes filles très différentes, mais pourtant tellement semblables dans le fond. Nous étions donc toutes installées, ou plutôt affalées, dans le canapé de mon appart', puisque ces demoiselles avaient la fâcheuse manie de squatter. Alors que la télé était allumée, je feuilletais un magazine et tombait sur un article concernant un candidat de l'émission de télé-réalité 'Secret Story', ce qui expliquait parfaitement bien la conversation à venir. « Vous avez jamais pensé à participer à 'Secret Story' les meufs ? » Et là, j'avais vu leurs regards interdits se tourner tous dans ma direction, ça fait flipper je vous jure. « Oh ça va, c'est qu'une question hein » me défendis-je, immédiatement. « Non mais nous cinq réunis, je demande à voir » répondait Ali', dans un sourire plein de malice. C'est vrai qu'avec des candidates comme nous, ils étaient certains de ne pas s'ennuyer et de ne pas manquer de rebondissements. « Regarde en plus, le secret de Penny pourrait être : 'Je travaille avec un mec que je ne peux pas supporter' » proposais-je. « Ouais, ou on peut éventuellement leur faire croire qu'on forme un couple à cinq » continuait justement la blondinette. « L'histoire des couples, ça marche à tous les coups. Et puis, c'est innovant » confirmait Eileen. « Question innovation, on peut difficilement faire mieux qu'un couple à cinq » terminait Sélénia. S'en suivit un éclat de rire général. Effectivement, il fallait le savoir, des conneries pareilles, nous en avions des tas sous le coude. Nous n'étions jamais à court de réserve. Et imaginez cinq cerveaux comme les nôtres qui travaillent en même temps, ça peut donner d'excellentes choses, ou pas. Enfin bref, en plus de partager mes conneries avec elles, je partageais mes secrets, et ma passion pour la danse. Quand je vous dis que nous sommes les mêmes sur bien des points.


WANNA SEE CRAZY WE CAN SHOW EM ► Puis vint le temps où j'eus besoin de prendre mon indépendance. L'anniversaire de mes dix-huit ans fut le moment propice. Je ne m'y pas de temps à répondre à une petite annonce d'un jeune homme qui cherchait un ou une colocataire. Sauf que je ne savais pas exactement sur qui je tombais, et je n'allais pas être déçue. « RAAAAAAAAAAAAAAPH ! » m'exclamais-je, m'égosillant totalement à travers l'appartement. « POURQUOI T'AS FOUILLÉ DANS MON SAC ? » lui demandais-je. Mes affaires avaient bougé et je n'étais pas encore gaga au point de croire aux fantômes. Ou alors, peut-être bien que ceux-ci s'appelaient Raphaël. « Je cherchais une feuille, ou un mouchoir je sais plus. Ça remonte ! » me répondait-il, le plus normalement du monde. « Ah mais je suis ravie d'apprendre que je ne peux plus laisser mes affaires sans surveillance. Fais bien gaffe, il pourrait arriver des bricoles aux tiennes très bientôt » le prévins-je. Au moins, j'avais la gentillesse de le lui dire moi. Il pourrait au moins s'y attendre et s'y préparer. J'étais loin d'être redoutable en plus, quoique. « C'est ça » ajoutait-il, comme s'il ne craignait absolument rien et pour me faire taire sûrement. Puis, c'est à ce moment-là que je découvrais Alisha qui débarquait de je-ne-sais-où, mais qui était à l'appart' en tout cas. « Tiens, bah t'es là toi ! » commençais-je, en allant lui faire la bise. « Si tu pouvais avoir l'amabilité d'apprendre à ton meilleur ami qu'on ne touche pas aux affaires des filles, tu me rendrais un énorme service » ajoutais-je, tout en adressant un grand sourire ironique à Raphaël. Il ne manque pas d'air celui-là quand même. Mais je l'adore et il le sait très bien. La vie à l'appart' serait bien monotone sans ses conneries à répétition, et surtout au quotidien. « Je vais essayer, mais je ne garantis pas le résultat » me répondait Ali', dans un sourire entendu. Je me rendais par la suite à la cuisine pour prendre une tablette de chocolat, parce que j'en avais envie tout simplement. « Et c'est qui qui a ENCORE foutu le bordel dans les placards ? Suivez mon regard » m'exclamais-je, en détournant celui-ci dans la direction du salon. L'endroit même où j'avais aperçu mon coloc' pour la dernière fois. Je n'étais jamais au bout de mes peines avec lui, mais on s'y fait avec l'habitude.


SHOWED ME WHAT I COULDN'T FIND WHEN TWO DIFFERENT WORLDS COLLIDE ► Une fois de plus, Eileen avait débarqué chez moi sans prévenir. Je n'étais presque même plus étonnée, elle faisait comme chez elle maintenant. Et il s'avérait qu'elle squattait un peu beaucoup ces derniers temps. Elle a le droit tant qu'elle ne vient que pour moi, ce qui n'était plus trop le cas en ce moment pourtant. « Non mais tu l'aurais vue je te jure. Elle se serait mise à poil, ça aurait fait le même effet. Une jupe qui n'en était même plus une soit dit en passant, parce que c'était comme si on voyait tout. D'ailleurs, c'est ce que c'était puisqu'on voyait tout... » étais-je en train de lui raconter, alors que nous étions en train de flemmarder sur le canapé du salon. Sauf que Raphaël, mon cher colocataire faisait des allers-retours depuis tout à l'heure, on aurait cru qu'il faisait des rondes de la cuisine au salon, et du salon à la cuisine. C'est en regardant ma meilleure amie que je m'apercevais d'ailleurs qu'elle était complètement subjuguée par le jeune homme, et que par conséquent, elle ne devait pas écouter un traître mot de ce que je lui disais. Je prenais alors l'initiative de claquer des doigts devant ses yeux, pour essayer d'attirer son attention. « Allô la Terre, ici la Lune ! Ce n'est pas comme si j'étais en train de te raconter ce que j'ai vu tout à l'heure » me plaignis-je. « Quoi ? Mais je t'écoute. Tu me parles de ta voisine, tu vois que j'ai suivi » se défendait-elle. « Mouais... Je ne suis qu'à moitié satisfaite. J'ai bien remarqué que tes pensées étaient ailleurs, ou plutôt tes yeux » minaudais-je, en m'approchant d'elle, affichant un petit sourire lourd de sens. « Non mais je t'en pose des questions mademoiselle 'je-fantasme-sur-le-frère-de-ma-meilleure-amie'. C'est vraiment la meilleure de l'année celle-là quand même ! Pourquoi lui ? Qu'est-ce qu'il a de plus que les autres ? Et puis, c'est mon frère, je comprends pas ce que tu peux lui trouver » commençait-elle à discourir. Je soupirais en levant les yeux au ciel. J'avais droit à ces mêmes remarques à longueur de temps, je commençais à le savoir. « Tu peux pas être amoureuse de mon frère, CE N'EST PAS NOR-MAL » ajoutait-elle. « Est-ce que je t'ai demandé l'heure ? Toi non plus, tu ne peux pas fantasmer sur mon coloc', et pourtant tu es clairement en train de le faire sous mes yeux en plus » répondis-je, dans un grand sourire. « Allez, un partout, balle au centre » triomphais-je. Tout ce que je vis Eileen faire, c'est secouer la tête en guise de désespoir.


I WANNA BE LAST, BABY LET ME BE YOUR LAST FIRST KISS ► Allan avait mon numéro de portable depuis le jour où j'avais été en âge d'en avoir un. Vu que j'étais la meilleure amie de sa sœur, il pouvait ainsi la joindre à tout moment, via mon téléphone, si elle ne répondait pas sur le sien. C'était bien pratique dans le fond. Sauf que depuis quelques temps, on s'en servait aussi pour communiquer sans se faire remarquer par Eileen. La demoiselle ayant même pour habitude de s'amuser avec mon portable, c'était parfois délicat. Toujours est-il que Allan avait obtenu deux tickets de cinéma, et qu'il me proposait de venir avec lui. Il me le proposait à moi, alors qu'il aurait pu y aller avec n'importe qui d'autre, genre ses potes ou même sa sœur tiens. Autant vous dire que j'étais presque devenu hystérique -chose qui est d'habitude réservée à mon coloc' Raphaël (a)-. Je lui avais aussitôt répondu, histoire d'être bien sûre de ce qui était en train de se passer : 'Tu veux aller au ciné avec moi ?' Ce à quoi, j'avais reçu comme message : 'Ouais, pourquoi pas'. C'est vrai, pourquoi pas, mais c'est juste que je ne m'y attendais pas. Puis, il était passé me chercher à l'appart', et avait croisé son pote Raphaël. « T'aurais pu y aller avec Raph' non ? » Je ne lâchais pas l'affaire autant le dire, mais ça me perturbait, je voulais comprendre. « Oui j'aurais pu, mais j'avais envie d'y aller avec toi » m'avait-il répondu, dans un sourire. Oh non pas ça, ce sourire qui me faisait fondre sur place. Il fallait que je reste calme à tout prix, ou j'allais encore passer pour une grosse hystérique. « Qu'est-ce que je suis censée dire à ta sœur quand elle me demandera où j'ai passé la soirée ? Parce qu'elle m'appelle tous les soirs, et je risque de ne pas pouvoir répondre » lui avouais-je. « Rien. Ou tu lui dis que t'étais déjà couché, que t'avais paumé ton portable ou même que tu n'avais plus de batterie » proposait-il. « Hum... Ça sent le vécu tout ça » répondis-je, dans un éclat de rire. Ce fut d'ailleurs à ce moment-là que nous arrivions à proximité de l'entrée du cinéma. Allan me prit par la taille de façon à me faire passer devant lui dans la file, et c'est aussi à ce moment-là que je me sentis mourir.


WE'RE DEFYING GRAVITY SOMEWHERE IN THE GALAXY, THERE'S A PARTY ON THE MOON ► Je terminais tout juste mes cours de l'après-midi, et comme souvent, je rejoignais les mecs au garage, là où il répétait. Enfin, j'en profitais surtout pour aller voir Allan, sans que sa sœur ne soit au courant. Parce que si elle venait à l'être, il y a avait de fortes chances pour qu'elle nous arrache les yeux. Or, ce n'était pas mon but premier dans cette histoire. J'arrivais donc à destination et passais la porte. « ELIIIIIIIIIII LA P'TITE SOURIS » s'exclamait Raphaël, dès qu'il me vit entrer. Je lui lançais un regard interrogateur : « C'est nouveau ça ». Je commençais à tous leur dire bonjour, quand Sinbad m'arrêta. « T'as fini plus tôt aujourd'hui ? T'es en avance » me disait-il. « Et bah t'es bien le seul à remarquer ce genre de détails » dis-je, en riant. « Ne sois pas si sûre de ce que tu dis souricette » m'affirmait mon coloc', en regardant Allan, ce qui m'arracha un sourire. J'allais vraiment finir par me prendre pour une souris, si il continuait comme ça. Je passais par Adrian que je saluais à son tour. Puis quand j'arrivais en direction de Maël, ce dernier me stoppa. « Attends, attends Eli' ! J'ai une blague pour toi » commençait-il, tout impatient de me balancer sa trouvaille. Je m'arrêtais alors face à lui, de façon à l'écouter. « C'est un gars qui rentre dans un bar et qui crie : 'c'est moiiiiiiiiiiiiiiiiiii !', mais en fait c'était pas lui ! » lançait-il. « D'accord... Bah tu vois, là c'est moi qui rentre, mais c'est vraiment moi pour le coup. Mais t'inquiète pas, ça va bien se passer » le rassurais-je ironiquement, tout en lui tapotant sur la tête en signe de réconfort. Je me foutais un peu de sa gueule ouais, mais il m'avait tendu la perche. Je rejoignais ensuite Allan, et passait une main dans ses cheveux pour le décoiffer. Ça c'était mon truc, j'adorais faire ça, bien que ça avait tendance à l'énerver un peu. Juste après, je le serrais dans mes bras et lui déposais un bisou sur la joue qui se présentait à moi. « Ma sœur finit à quelle heure ce soir ? » me questionnait-il. « Je sais pas. 17h je crois, mais t'inquiète, elle va pas venir ici t'façon » lui assurais-je. Au pire, je pouvais me planquer derrière le fauteuil, ou prétexter attendre mon cher Raphaël. « Bon Eli', c'est pas que tu nous déranges, mais si tu pouvais éviter de perturber Allan qu'on puisse reprendre, ce serait cool » me fit remarquer Adrian. Je le regardais en lui tirant la langue, avant de poursuivre : « Mais si tu me laissais ton fauteuil là, je pourrais peut-être m'installer et ne plus perturber personne monsieur le chieur ». Effectivement, il monopolisait le fauteuil depuis que j'étais arrivée, donc il était difficile pour moi de m'éloigner et de les laisser bosser. Il m'écouta et se leva. Pour ma part, je lâchais le bouclé pour aller m'installer dans le siège que Adrian venait de libérer.




Dernière édition par Elisha M. Stanford le Lun 5 Aoû - 9:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself
avatar


« C'EST QUOI NOTRE VIE ? écouter de la musique trop fort, sonner aux portes des gens et partir en courant, prendre des tas de photos qui servent à rien mais les garder au cas où, taper dans le siège de la personne juste devant nous au cinéma pour qu'elle se casse, appeler le père noël au 3630, se coucher tard, se lever tard, chanter sous la douche, tricher aux interros, boire dix canettes de coca-cola pour rester éveillées toute la nuit parce qu'on n'a pas terminé notre partie de 'mario kart', se trouver trop grosse, le dire à nos copines et les entendre dire 'j'ai racheté des mars et des twix', rigoler à ne plus pouvoir s'arrêter, dire 'ta gueule à la télé', plonger la tête de nos copines dans une tarte à la crème. C'est ça notre vie. BE STUPID. » elisha, penny, alisha, selenia ♥

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 27
PSEUDO : anaëlle.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 21:42

Coucou toi. Juste comme ça, jotem.

_________________

i'm out of touch, i'm out of love


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 135
PSEUDO : LONDON JUKEBOX.
CREDITS : wanderlust + wild heart


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 21:49

mais y a la bande  
bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche, il nous faudra un lien cam 

_________________

∞ hear me raawr.
T'es venu avec ton stand de bric à brac. Tu m'as vendu mondes et merveilles. Je me serais crue dans le pays enchanté de Peter Pan. Tu étais ce garçon qui refuse de grandir et j'étais ta Wendy. Mais du jour au lendemain tu es parti combattre le capitaine crochet et tu n'es jamais revenu. En partant tu as tout repris, tu ne m'as rien laissé, tu as même volé mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

les meurtrières.
les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier, et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés. tu ne seras jamais plus ravissante qu'à cet instant. plus jamais nous ne seront seuls ici tous les deux.

A PARIS DEPUIS : 20/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 811
PSEUDO : northern lights. (manon)
CREDITS : lollipops.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 21:57

bienvenue. I love you  très bon choix. puppy

_________________
Aux génocides qu'on nous vend, à nos consciences les tremblements ; tu sais tout ça ne m'émeut guère et puis le destin de la Terre : elle peut mourir moi je m'en fous, puisqu'elle me fait vivre sans toi, puisque tous les levers du jour sans toi ne se relèvent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1232-ces-navires-fous-qui-ne-savent-plus-ou-jeter-l-ancre-ronan
avatar

« ADMINISTRATRICE »

A PARIS DEPUIS : 10/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 1293
PSEUDO : yuliana
CREDITS : moi-même


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 22:31

bienvenue parmi nous cutie
n'hésites pas si tu as des questions I love you

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1170-danae-lynn-je-te-regarde-tu-me-regardes-tu-crois-que-je-t-aime-mais-je-t-emmerde
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 22:35

eileen ; me too, babe. love 

louis ; on débarque toujours en masse chez nous yeah  bien sûr, tout ce que tu voudras bazinga 

ronnie ; c'est pas comme si schratter n'était pas un peu l'homme de ma vie   donc meuurci le plus canon de la terre   

danaé ; thx jouuuulie demoiselle cute 

_________________
on your shoulder, on your shoulder,
i can reach an endless sky, feels like paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself
avatar

La vie coule entre mes doigts. Je n'ai pas réussi à en trouver le sens. Je ne vis pas, j'aveuglette. Mal avec les autres, mal avec moi-même. J'en veux au gens de me renvoyer cette image de moi que je n'aime pas et je m'en veux de ne pas être capable de leur en imposer une autre. Je tourne en rond sans avoir le courage de changer. Il suffit d’accepter une seule fois d'obéir aux lois des autres, de vivre en conformité avec ce qu'ils pensent pour que notre âme se débine et se délite. On se résume à une apparence.

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 50
PSEUDO : Mayaku.
CREDITS : Class Whore.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 22:45

Bienvenuuuuue ! cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1397-poupee-de-cire
avatar

Everyone wants to go to heaven, but no one wants to die.

A PARIS DEPUIS : 28/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 77
PSEUDO : blueberry. (sally)
CREDITS : moneyhoney (avatar)


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 22:51

Citation :
tumblr is my boyfriend.
toi aussi ?

bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

_________________



feel my body right next to yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1224-vianne-the-sun-also-rises
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Sam 3 Aoû - 23:22

arielle ; meuuurci bien I love you 

vianne ; il semblerait, oui siffle  meuurci en tout cas cutie 

_________________
on your shoulder, on your shoulder,
i can reach an endless sky, feels like paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself
avatar



NUITS FAUVES

Tout le monde veut la même chose, même les travelos rêvent du prince charmant, pourtant on passe notre temps à s'mettre des coups de cutter dans les paumes. A trop mentir à force de dire : « Par pitié, range la guimauve, 

écarte les jambes, je t’en supplie, me parle pas. 

Laisse-moi seulement kiffer mon va-et-vient de taulard et m’endormir direct moins de 3 minutes plus tard ».
ELLE NE PORTE RIEN
D'AUTRE QU'UN PEU
D'ESSENCE DE GUERLAIN,
DANS LES CHEVEUX

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 86


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 7:40

bienvenue mademoiselle, j'aime beaucoup l'avatar cutie 

_________________

She’s been a crazy dita, disco diva and you wonder : Who’s that chick ? Too cold for you to keep her, too hot for you to leave her. Back on the dancefloor, better not to take me home, base kicking so hot, blazing through my beating heart. French kissing on the floor, heart is beating hardcore. This will end up on the news. Ultrasexual, the night has got me love sprung. I won’t stop until the sun is up oh yeah. My heart is a dancer beating like a disco drum. WILD HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

A PARIS DEPUIS : 29/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 91
PSEUDO : Elise/Backflip


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 8:31

Bienvenue cutie 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

straight into my heart and stole it. i said 'can you give it back to me ?' he said 'never in your wildest dreams'..
A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 64
PSEUDO : feeling free. aka clarys.
CREDITS : ruthless (ava) tumblr (sign)


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 9:01

BEBZZZZZZZZZZZZZZ. JOTEBZ. puppy 

_________________

LIVE
LOVE
LAUGH
♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1201-and-i-can-t-change-even-if-i-tried-even-if-i-wanted-to
avatar

« ADMINISTRATEUR »

A PARIS DEPUIS : 01/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 322
PSEUDO : steel wheels
CREDITS : yumita


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 10:00

BIENVENUE SUR LE FORUM ! soldes 
Bonne chance pour ta fiche !
& à la moindre question n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1173-alex-enzo-but-you-re-an-animal-baby-it-s-in-your-nature
avatar


Wake up to your dreams and watch them come true. I'll make you whisper my name and never leave the room.
A PARIS DEPUIS : 27/07/2013
BAGUETTES ACHETEES : 61


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 10:43

Bébé :D Bienvenue et puis je t'aime <3

_________________
you're a sexy machine, you're a Hollywood dream and you got me feelin' like a Homecomin' Queen let's drop out of this crowd, somewhere no one's allowed.
we can keep it undercover
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 11:11

matheo ; marlon + ce prénom *-* meuurci beaucoup I love you 

maxence ; mille meuuuurcis à toi cute 

penny ; perfect, ça me va  

alisha ; c'est réciproque, u know cutie 

_________________
on your shoulder, on your shoulder,
i can reach an endless sky, feels like paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself
avatar

A PARIS DEPUIS : 17/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 253


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 11:12

Bienvenue parmi nous ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1213-ne-fais-jamais-d-une-personne-ta-priorite-quand-tu-n-es-qu-une-option-dans-la-sienne
avatar


THAT'S THE SPIRIT

“Why’s it starting to feel like you’re Batman and I’m Robin? I don’t wanna be Robin all the time!”

A PARIS DEPUIS : 20/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 618
PSEUDO : Citizen •WaR ©
CREDITS : Riddle & Tumblr.


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 12:11

BIENVENUE SUR LE FORUM
&
bon courage pour ta fiche

_________________
⊹ You know who else is a virgin? Me. I'm a virgin, okay? You know what that means? It means my lack of sexual experience is now literally a threat to my life, okay. I need to have sex. Like right now. Someone needs to have sex with me like today. Like someone needs to sex me right now !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Dim 4 Aoû - 12:13

gwenaël ; meuurci bien à toi jeune homme I love you 

anakin ; o' briennnnnnnnnnnnnnn cutie  meuurci beaucoup cute 

_________________
on your shoulder, on your shoulder,
i can reach an endless sky, feels like paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself
avatar

« ADMINISTRATRICE »

A PARIS DEPUIS : 10/02/2013
BAGUETTES ACHETEES : 1293
PSEUDO : yuliana
CREDITS : moi-même


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Lun 5 Aoû - 16:32

Tout est bon I love you
Je te valide avec plaisir, bon jeu parmi nous miss

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1170-danae-lynn-je-te-regarde-tu-me-regardes-tu-crois-que-je-t-aime-mais-je-t-emmerde
avatar

« je ne suis pas de ceux qui se résignent devant la roue du destin, je la détruirai si elle ne tourne pas à ma guise. »

A PARIS DEPUIS : 03/08/2013
BAGUETTES ACHETEES : 51
PSEUDO : lauu _ (laurine).
CREDITS : tumblr is my boyfriend.


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   Lun 5 Aoû - 16:54

Meuuurci ma belle cutie 

_________________
on your shoulder, on your shoulder,
i can reach an endless sky, feels like paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1411-elisha-my-life-is-like-a-mirror-it-is-only-a-reflection-of-myself

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.   

Revenir en haut Aller en bas
 

elisha ◮ my life is like a mirror, it is only a reflection of myself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: PERSONNAGE :: PRESENTATION :: FICHES VALIDEES-