mordred ► the art of the raaawr - Page 3
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 mordred ► the art of the raaawr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mordred ► the art of the raaawr   Jeu 7 Mar - 20:21

Mordred A. Selwyn a écrit:
hortense ouééé Rolling Eyes j'veux LE jour où il faut pas mettre le dernier épisode d'une série parce que tout le monde va pleurer et que c'est tout une fandom qui s'écroule quoi lol ils sont trop pas doués lol
mordred et ses boucles noirs il est tellement secks que même arthur a craqué, il a même pas essayé de le tuer
(/les vire à coups de pieds )
t'inquiète, elle a déjà résister au flood


c'est sûr, c'était une fin pourri en plus, tu t'demandes c'qui fout à attendre l'autre magnifique depuis des siècles (ouais ça m'a énervé c'te fin siffle ).
nan, Arthur il kiffait Merlin, t'as pas remarqué leurs échanges de regards, les sous-entendues et aussi le comportement sexuel violent sur Merlin ? j'suis sûre qu'il faisait des trucs pas saints tous les deux, mais Gwen (bitch celle-là ) elle le savait pas. C'tout.
olalala je vais plus te lâché, t'as fait l'bon choix, va. rosie y'a intérêt à ce que ce soit sincère, sinon :
puis même si t'as pas Harvey, j'te veux quand même.
ouais j'ai remarqué ça, j'reviendrais sur ta fiche de lien, tu m'réserves le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



HEAR ME RAWR.

A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 394
PSEUDO : laughinearlydied, lou.
CREDITS : belladone (ronnie).


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: mordred ► the art of the raaawr   Jeu 7 Mar - 20:56

romane mdr ouai, j'inviterai hortense aussi, elle a pas l'air de s'en être remis non plus mdr

hortense ah mais c'est sûr que mordred/arthur ne détrônera jamais merthur (pas tant que j'serais en vie en tout cas Arrow ). Hey, mais trop, parfois, j'étais là "héhé vous êtes sérieux les deux loustics là... allez faut évacuer toutes ses tensions sexuelles" (han je me rappellerai toute ma vie de la scène où merlin fait baisser le pantalon de merlin par magie exprès pour le remettre en place merlin petit cochon ).
mouahahaha tu peux m'tenir en laisse si tu veux Arrow
han c'est gentil cutie j'espère que je l'aurais... (avec la chance que j'ai je m'imagine déjà le voir me passer sous le nez mdr ).

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parisien.fr1.co/t1205-mordred-c-est-comme-se-masturber-dans-un-avion-c-est-plutot-mal-vu
avatar



Ne freinez jamais, une voiture c’est fait pour rouler pas pour s’arrêter.
A PARIS DEPUIS : 04/03/2013
BAGUETTES ACHETEES : 207
PSEUDO : Rabbit Heart
CREDITS : cristalline


LA VIE EN ROSE
NOTE A MOI MÊME:

MessageSujet: Re: mordred ► the art of the raaawr   Jeu 7 Mar - 20:58

harvey
bienvenue pau

_________________

    « Cass était une flamme mouvante, un elfe coincé dans une forme incapable de la retenir. Longs, noirs, soyeux, ses cheveux tournoyaient comme tournoyait son corps. Tantôt déprimée, tantôt en pleine forme, avec Cass c'était tout ou rien. On la disait cinglée. (..) Cass aimait la danse, le flirt, embrasser les hommes, mais sauf pour deux ou trois, au moment où les types allaient se la faire, Cass leur avait toujours filé entre les pattes, salut les mecs. »