Tchin tchin à mes amours - Eden
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
CLIQUE ICI
mon chaton - toutes les deux heures hein ♥️
et gagnes des points !

nous sommes fières de t'accueillir sur la version 2.0 de FOQUE YOU, I'M PARISIEN ♥️
nous te souhaitons la bienvenue parmi nous et nous espérons que tu t'y sentiras comme chez toi !
si tu es nouveau, nous t'invitons à aller lire le règlement et le contexte.
des scénarios sont également à ta disposition, n'hésites pas à y faire un tour
et peut-être faire le bonheur de l'un de nos membres !
puis direction la fiche de présentation, tu as cinq jours pour la terminer.
BAZZART - PRD
soutenez le forum - on vous en sera reconnaissante ♥️

Partagez | .
 

 Tchin tchin à mes amours - Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


MessageSujet: Tchin tchin à mes amours - Eden   Lun 18 Mar - 21:44

Eden & Cayden
"Car l'éclat de quelques heures de bonheur suffit parfois à rendre tolérable les désillusions et saloperies que la vie ne manque pas de nous envoyer." Musso



Il était déjà en retard. Un peu plus tôt dans la journée, quelle ne fut pas son étonnement de recevoir un message d’Eden lui proposant une soirée bar. D’ordinaire, c’était plutôt des matinées cafés, des midis déjeunés ou des soirées petites bouffes mais jamais jusqu’alors de soirée bar. Il faut dire qu’Eden était une femme mariée et par conséquent, elle passait le plus clair de son temps chez elle avec son mari. Pour être honnête, Cayden ne connaissait pas vraiment la nature des rapports qu’elle entretenait avec son mari ; une seule chose était claire : elle l’aimait. Ca se voyait à sa manière de parler de lui les rares fois qu’elle en parlait. En général, ils abordaient des sujets plus généraux et se racontaient carrément n’importe quoi. La jeune femme était l’une des premières personnes qu’il avait rencontré lors de son arrivée à Paris et avec qui, il avait gardé le contact. La plupart des personnes qu’il rencontrait étaient des collègues de travail et leurs relations restaient strictement professionnelles. Avec Eden, les choses s’étaient passés différemment même si à la base, ça aurait pu rester une simple rencontre de formalité.

Tout commença le jour ou par curiosité et dans le vain espoir de trouver un objet décoratif pouvant personnalisé son appartement, il se mit en tête d’assister à une vente aux enchères. Après détermination d’une bonne salle des ventes, de la consultation au préalable des objets mis en vente et de ceux qui l’intéressaient et enfin, du montant maximal qu’il était prêt à débourser, il s’y rendit et en ressortit avec une jolie œuvre de Bernard Morinay allant parfaitement avec les tons de sa salle de bain. Si certains peuvent considérer que débourser mille cent-vingt euros pour une toile qui fini accrochée dans une salle de bain est idiot, lui il est fier de son achat car il est persuadé que chaque pièce de son appartement mérite d’être décorée avec goût. C’est pour cette raison que lorsqu’il rentra chez lui et se rendit compte que le tableau affichait une imperfection, il prit l’annuaire afin de prendre rendez-vous pour donner son tableau à réparer. Vraisemblablement, les restaurateurs de tableaux étant des gens occupés, il n’obtient un rendez-vous qu’une semaine plus tard. L’horaire de rendez-vous ne l’arrangeait pas vraiment, il tombait pile sur son horaire de déjeuné. Il prit à emporter et lorsqu’il arriva dans le couloir du musée du Louvre où se trouvait le bureau qu’on lui avait indiqué, il se heurta à une jeune femme et lui renversa tout son coca dessus. C’est comme ça qu’eurent lieu les présentations officielles entre eux. La suite ce n’est que du détail.

Un petit quart d’heure après l’heure convenu, il arriva au rendez-vous et repéra Eden dans un coin au fond du bar. « Salut, désolé du retard, un dossier un bouclé qui a pris un peu plus de temps que prévu. » Il ôta son manteau avant de se pencher vers elle pour lui faire une bise. Un prit ensuite place sur la banquette à côté d’elle et remarqua qu’elle avait déjà entamé un cocktail. « Bah alors tu as commencé sans moi. », plaisanta-t-il. « J’ai commandé un truc et j’reviens. » Il lui fit un sourire doublé d’un clin d’œil et se leva. Il revient environ cinq minutes après avec un plateau rempli de verres. « Je t’ai pris un verre de martini blanc et je me suis dit qu’après cette semaine de dur labeur au boulot, vingt shoots de tequila ne nous ferraient pas de mal. » C’était leur première soirée dans un bar et il tenait à marquer le coup. Puis ça faisait si longtemps qu’il n’avait pas été dans un bar avec le seul objectif de boire pour boire. Tous ces potes de soirée étaient restés à L.A. et de ce fait, il s’était retrouvé tout seul dans son appartement parisien, troquant le whisky contre la tisane et la bonne rigolade contre le scrabble. Bon ok cette image est un peu exagérée mais la réalité est presque aussi pitoyable. Il va sur vingt-huit ans et à l’heure où la plupart sont mariés voir, ont un bébé, lui passe ses soirées seul devant sa télé ou des dossiers plus soporifiques les uns que les autres. Quoi qu’il en soit, cette soirée s’annonçait des plus sympa. Il attrapa le whisky coca qu’il s’était commandé et l’entama. « Alors racontes, tu as laissé Adrian au placard pour la soirée ? » Il lui adressa un sourire. Cette question avait pour unique but de savoir ce qu’elle avait fait de son marié le temps de cette soirée …

Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tchin tchin à mes amours - Eden   Lun 18 Mar - 23:19

Depuis quelques temps, j'en avais marre de rentrer à la maison et de découvrir Adrian. C'était mon mari, je l'aimais. Mais depuis quelques semaines, peut être deux mois, il était distant, j'avais l'impression de vivre avec un colocataire. Il ne m'embrassait presque plus, nos discussions étaient étranges, et je dois dire qu'il ne m'avait plus touché depuis... J'optais pour deux solutions, soit il me trompait avec une femme, ce que je n'espérais pas... soit il avait des soucis au travail ou avec des gens et pour me ménager, il ne m'avait rien dis. Naïve, j'optais donc pour la deuxième option. Il m'avait envoyé un message en me disant que ce soir, il avait une réunion à la faculté de lettres et qu'il risquait de rentrer tard. Je ne voulais pas passer ma soirée et un bout de ma nuit à me demander ce qu'il faisait réellement... J'avais donc appelé un ami pour passer la soirée avec lui. Depuis quelques années maintenant, Cayden et moi sommes proches. Au début, nous étions en contact que pour des tableaux qui m'avait demandé de restaurer pour des ventes ou des tableaux qu'il recherchait pour son propre appartement mais très vite après plusieurs entrevues, j'ai apprécié cet homme. Aujourd'hui nous sommes amis. Mais je dois dire que c'était la première fois que je lui proposais un rendez vous dans un bar et surtout en soirée... D'habitude, nous nous voyons la journée. Adrian n'est pas au courant de nos entrevues. Et c'est pas plus mal comme ça pourtant je n'avais rien à cacher. Jusqu'à présent, j'étais blanche comme neige.

Bref, après avoir enfilé une robe fushia, je filais rapidement au bar, en laissant un mot à Adrian comme quoi je passais la soirée avec une amie dans le but de ne pas être seule. C'étai l'une des premières fois où je mentais réellement à mon mari. Quelque part ça me rendait un peu malade mais je m'en fichais. J'allais passer une bonne soirée j'en suis sûre. Une fois arrivée sur les lieux, Cayden n'était pas là, il n'était de toute façon pas très à l'heure d'habitude, à force je le connais... Mais peu importe, je me commande un Martini Blanc ma boisson alcoolisée préférée et patiente.
Au bout d'un quart d'heure je le vois arriver. Je lui souris lorsqu'il arrive vers moi. Il repart presque aussitôt se commander à boire, il revint avec un autre martini, à croire qu'il me connaissait parfaitement lui aussi et j'allais passer une bonne soirée, bien que je ne tienne pas réellement l'alcool...


Hum, Adrian a une réunion à la fac, qui selon lui risque de finir tard....

Je hausse les épaules en regardant l'olive au fond de mon verre. Je n'y croyais pas trop, mais je faisais surtout semblant d'y croire. Je regarde Cayden, j'avais l'intention d'oublier tous mes soucis ce soir. Je ris en prononçant les prochaines paroles.

J'ai dis à mon mari que je voyais une amie ce soir, il ne te manque plus qu'une perruque blonde pour jouer le rôle !

Je m'adosse ensuite sur le dos de ma chaise avant d'enchaîner.

Enfin bref... Quoi de neuf dans ta vie? Raconte, je veux tous les détails croustillants !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tchin tchin à mes amours - Eden   Dim 31 Mar - 18:47

Eden & Cayden
"Car l'éclat de quelques heures de bonheur suffit parfois à rendre tolérable les désillusions et saloperies que la vie ne manque pas de nous envoyer." Musso



Il connaissait les goûts d’Eden par cœur en matière de boisson et pour une fois qu’il pouvait passer la soirée avec elle, il ramener un plateau rempli de verre. Ce soir, tous deux oublieraient leur existence pour passer une bonne soirée sans problèmes et sans tracas de la vie quotidienne. D’habitude, ils ne se voient jamais le soir. C’est une première et c’est d’ailleurs pour ça qu’il fallait immortaliser la soirée. Il s’étonnait d’ailleurs de la savoir disponible un vendredi soir. Etant mariée, il aurait cru qu’elle passerait cette première soirée du week-end avec Adrian. Naturellement, curieux de nature et histoire d’en savoir plus, il lui posa la question. Il ne voulait pas se faire la voix du diable mais une réunion à la fac un vendredi soir lui semblait peu probable. C’est bien connu que les profs ne font pas d’heures sup’, cependant, ne voulant pas blesser Eden, il préféra ne rien lui dire. Elle n’était pas idiote et devait bien se douter que quelque chose clochait dans l’excuse de son mari. Lui n’aurait jamais laissé passer une telle chose mais chacun gère ses relations de couple comme il l’entend. Personnellement, il est plutôt du genre à exploser et entrer tout de suite dans le vif du sujet quitte à provoquer une dispute irréparable. Il déteste le mensonge et les non dits. Il préfèrera toujours la vérité quitte à être blessé. Après, c’est sa façon à lui de fonctionner et il sait que d’autres préfèrent appliquer la politique de l’autruche en faisant semblant de ne rien voir, rien entendre et rien comprendre. Elle lui expliqua ensuite qu’elle avait menti à son mari, lui faisant croire qu’elle passait la soirée avec une copine. Il ne put s’empêcher de rire lorsqu’elle lui parla de mettre une perruque. « Tu me prêter une de tes robes pour que j’ai la panoplie complète de la jolie blonde ? », plaisanta-t-il. Il se garda également de lui demander pourquoi elle n’avait pas dit la vérité à son mari concernant leur petite soirée mais après tout, il se doute bien de la réponse. Il sait que parfois, toute vérité n’est pas bonne à dire et qu’il est rare qu’un mec laisse sa nana avec un autre mec même s’il n’y a rien d’autre que de l’amitié entre eux.

Elle voulait savoir les cancans de sa vie. « Tu risques d’être déçue car ma vie n’est pas tellement palpitante ces temps-ci. » Métro, boulot, dodo, tel était sa vie quotidienne. Rien ne venait éclairer ce triste tableau. « Ah si, il y a bien une chose. Je suis retombée sur mon ex-femme par hasard l’autre jour. Ca m’a fait bizarre de la revoir après tout ce temps. » Il ne savait plus trop s’il lui avait ou non expliquer les situations de leur rencontre ni même s’il lui avait déjà dis avoir été marié au cours de sa jeunesse. A dire vrai, il ne connaissait pas Eden depuis si longtemps alors forcément, il y avait des choses qu’ils ignoraient l’un sur l’autre. « Jamais je n’aurais cru tomber sur elle en plein Paris et pourtant. Comme quoi la vie est faite de hasards. » Sentant qu’il risquait de monopoliser la conversation s’il continuait de s’attarder sur ce sujet, il préféra dériver. Sarah était un sujet long et complexe qui avait marqué toute une époque de sa vie et il s’avait que lorsqu’on le lançait sur le sujet, il pouvait en parler pendant des heures or Eden n’avait pas forcément envie d’en savoir plus. « Bon j’arrête de te saouler avec mes histoires. A ton tour ! Quoi de neuf ? »
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tchin tchin à mes amours - Eden   Mer 3 Avr - 13:31

Ensemble, nous avions une complicité que jamais je n'aurais soupsconner je dois dire et j'appréciais pouvoir partager des choses avec Cayden sans la crainte qu'il aille tout dire à Adrian et que ça finisse en eau de boudin. En ce moment, moins je voyais Adrian, mieux je me portais, pas parce que je ne l'aimais pas au contraire, parce qu'il ne me montrait aucun intêret, il portait toute son attention à ses livres et ses copies qu'il devait corriger.... J'en pouvais plus.

Passer cette soirée avec Cayden était réellement une bouffée d'air frais. Il me fit part de quelques anecdotes concernant sa vie, ces temps ci. Je fus surprise et contente pour lui et à la fois un peu jalouse, je ne sais pourquoi qu'il ait revu son ex femme. Mais j'avais envie d'en savoir un peu plus. Il méritait l'amour, il était vraiment quelqu'un de gentil ! Je ne savais pas qu'il avait été marié. Je souris et le regarde alors.

Je veux tout savoir, tu as donc été marié? J'ai d'autres trucs à savoir sur toi?.

Dis-je en prenant ma boisson pour la boire d'un coup sec. Ce soir on allait avoir de quoi discuter j'en suis sûre, boire ne me ferait pas de mal je suppose.

Moi ma vie se résume à mon travail et à éviter Adrian en ce moment, je préfères ta vie en ce moment !

Je souris attendant la suite de son histoire.

Du coup, votre rencontre hasardeuse s'est bien passée?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tchin tchin à mes amours - Eden   Jeu 11 Avr - 14:31

Eden & Cayden
"Car l'éclat de quelques heures de bonheur suffit parfois à rendre tolérable les désillusions et saloperies que la vie ne manque pas de nous envoyer." Musso



Pour une fois qu’il avait Eden rien que pour lui tout une soirée, il comptait bien en profiter au maximum. C’était tellement rare de la voir mais après tout, c’est comme ça quand on est marié, il faut rentrer chez soi passer la soirée avec son conjoint. Pas très folichon sauf si les choses se passent bien. Pour le moment, Cayden n’imagine pas sa vie s’il était marié. Trop de boulot, trop de stress, trop de tout pour envisager de placer une vie de couple dans son emploi du temps déjà bien rempli et puis il faut dire que n’ayant toujours pas trouvé la bonne, la question ne se pose pas. Le mariage en plus, il a déjà donné. Bon ok, il était jeune et ne s’est pas marié volontairement mais ça ne veut pas pour autant dire que ça ne compte pas. Au contraire, il y a accordé beaucoup d’importance même s’il feignait à l’époque de s’en moquer. Il n’y a qu’à voir comment il s’est senti lorsqu’il a reçu les papiers du divorce et quand il les a signé. Son moral, plus bas que terre, illustrait parfaitement ses sentiments envers se mariage. Le sujet de son mariage arriva d’ailleurs sur la table. La seule chose qui avait eu lieu dernièrement dans sa vie était le retour de son ex femme Sarah. Il ne l’avait pas revu depuis cinq ans et l’autre jour, par le plus grand des hasards, il était tombé sur elle. Inutile de dire à quel point la revoir après tout ce temps l’avait chamboulé. Ca avait remémoré en lui de vieux souvenirs qu’il croyait enfouis, bons comme mauvais. Ca l’avait également amené à s’interroger sur sa vie, sur où il en était et ce qu’avait représenté ce mariage pour lui. Et si Sarah n’était pas partie pour New York, et si à l’époque il avait eu confiance en elle, et si … Des tonnes de si qui ont abouti à la conclusion que quoi qu’elle ait représenté pour lui par le passé, il fallait qu’il se concentre sur le présent, à défaut de se concentrer sur l’avenir. En lui annonçant avoir revu son ex femme, Eden eu l’air surprise. Il avait du omettre de lui en parler. C’était bien normal après tout, ils ne se connaissaient pas depuis si longtemps et cette histoire remonte à si longtemps qu’il n’y pensait plus. « Oui il y a bien longtemps. » lui répondit-il. Il tenta de tout se remémoré de la manière la plus brève afin de synthétiser et continua : « On s’est rencontré dans un bar, on était tous les deux déprimés alors on a enchaîné les verres. Au bout d’un moment, on est sorti du bar pour s’aérer les esprits, on ne tenait plus debout et on a décidé de se marier sur un coup de tête. Le lendemain, gros blanc. Ce n’est qu’après qu’on s’est souvenu de ce qui s’était passé ce soir là. » Il se souvenait encore du lendemain matin lorsqu’il s’était retrouvé nu comme un vers dans une chambre d’hôtel. Bien entendu, Sarah n’était déjà plus là. Il ne se souvenait d’ailleurs plus de son prénom et un mal de tête infernal lui broyait les synapses. En tombant sur leur certificat de mariage, il resta interdit, ne réalisant pas bien la situation. Même campus, il l’avait retrouvé peu de temps après. « A la suite de ça, on s’est revu. On voulait divorcer mais le père de Sarah étant avocat, il était délicat de le faire sans qu’il en soit informé. On a joué la comédie du couple heureux devant ses parents. Parallèlement, on était chacun engagé ailleurs. Puis avec le temps, à force de se côtoyer, on a appris à mieux se connaître et on est finalement tombé amoureux l’un de l’autre. » Ca résumait plutôt bien le début de l’histoire, la suite était plus banale, moins inattendue on va dire. Il faut dire que la rencontre ressemblait au scénario d’une comédie romantique, exception faite que la suite ne s’était pas déroulée comme au cinéma. « La suite de l’histoire, c’est la suite logique de la majorité des relations de couple. On est passé de la lune de miel au divorce jusqu’à ce qu’elle s’envole pour New York. Ca a mis un point final à notre histoire. » Il venait de résumer deux ans de sa vie en quelques phrases. Pathétique en un sens. Depuis, sa vie n’avait pas tellement évolué hormis qu’il avait quitté Los Angeles pour venir bosser à Paris et qu’il était célibataire en mal du pays. « Voilà, à présent tu sais tout. Il n’y a rien d’autre à savoir. » Il lui fit un grand sourire. A présent son histoire terminée, il lui demanda ce qui s’était passé dans sa vie à elle. Depuis tout à l’heure, il monopolisait la conversation avec ses histoires, or elle avait peut-être également des choses à lui raconter. Sa vie à elle n’avait pas l’air top ces temps-ci vu la manière dont elle en parlait. A partir du moment où on évite la personne avec qui on partage sa vie, c’est que les choses commencent à aller mal et ça se ressent sur le moral. Il ne savait pas trop si c’était ses affaires ou non, mais il se décida à se mêler de ce qui ne le regardait pas. Après tout, ils étaient amis et il avait le droit de demander pourquoi elle évitait son mari. « Tu l’évites ? Ca na va plus entre vous ? », demanda-t-il histoire de lui faire comprendre que si elle voulait lui en parler, il était là pour l’écouter. Lorsqu’elle lui confia préférer sa vie en ce moment, il ne put s’empêcher de rire même si le cœur ni était pas. C’est fou mais lui aurait préféré être à sa place à elle. « Si tu veux on échange. Toi au moins quand tu rentreras chez toi ce soir, tu trouveras quelqu’un à tes côtés. » Elle avait au moins ça de plus que lui. Même si les choses n’allaient pas fort dans le couple d’Eden, il y avait toujours moyen de faire en sorte que ça s’arrange tandis que lui, il n’avait rien n’à arranger dans sa vie de couple puisqu’il n’en a aucune. La conversation rebascula ensuite sur lui puisque la jeune femme lui demanda comment s’était passé le moment où il avait revu son ex femme. « Etrangement oui. Il y a cinq ans on était plutôt habitué à se disputer tout le temps, là les choses se sont relativement bien passées. On a réglé nos comptes si on peut dire. » Allez savoir pourquoi, ce soir, il n’avait pas envie de s’étendre sur ce sujet. Il était là pour s’amuser et non pour s’épancher sur ses malheurs. « Bon assez discuté, fini ton verre on va danser. » Certes, personne ne dansait dans le bar, mais il avait envie de se lancer. Après tout, il faut bien que jeunesse se passe. Il avala son verre d’une traite et se leva en tirant Eden …
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tchin tchin à mes amours - Eden   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tchin tchin à mes amours - Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes z'amours
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Inscription d'Eden Marshall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOQUE YOU, I'M PARISIEN 〈〈 BIENVENUE A PANAME, NEGRO 〉〉 :: IL FAUT SAVOIR RESPIRER ET SE DÉTENDRE :: EL CHUPITO-